QS gagne à Montréal, la CAQ à Laval

Québec solidaire a réussi à conserver ses six sièges, en plus d’en ajouter un autre, celui de Maurice-Richard, remporté par Haroun Bouazzi.
Jacques Nadeau Le Devoir Québec solidaire a réussi à conserver ses six sièges, en plus d’en ajouter un autre, celui de Maurice-Richard, remporté par Haroun Bouazzi.

Dans la métropole, quelques circonscriptions ont changé de couleur. Sans grande surprise, l’ouest de l’île de Montréal est demeuré rouge libéral, mais plusieurs circonscriptions ailleurs sur l’île ont été le théâtre de luttes serrées, comme dans Maurice-Richard et Verdun.

En 2018, les libéraux avaient remporté 19 sièges sur l’île. Au moment où ces lignes étaient écrites, à minuit trente, le Parti libéral du Québec (PLQ) l’avait emporté dans 16 circonscriptions et le parti menait dans 2 autres. Dans Saint-Henri–Sainte-Anne, la cheffe libérale, Dominique Anglade, a pu conserver son fief.

Les péquistes avaient été rayés de la carte de l’île de Montréal il y a quatre ans. Leur chef, Paul St-Pierre Plamondon, a finalement été élu dans Camille-Laurin face au député caquiste sortant, Richard Campeau.

La vague caquiste qui a déferlé sur la province n’a pas atteint la métropole. La députée de la Coalition avenir Québec (CAQ) de Pointe-aux-Trembles, Chantal Rouleau, l’a emporté aisément, mais elle risque d’être la seule élue de sa formation sur l’île puisque Camille-Laurin a échappé au parti de François Legault. Dans Anjou–Louis-Riel, la caquiste Karine Boivin Roy tirait de l’arrière contre la libérale Chantal Gagnon.

Québec solidaire (QS) a réussi à conserver ses six sièges, en plus d’en ajouter un autre, celui de Maurice-Richard, remporté par Haroun Bouazzi, qui a défait la caquiste Audrey Murray. Une lutte serrée se poursuivait dans Verdun au petit matin alors que la candidate solidaire Alejandra Zaga Mendez avait repris les devants contre la députée libérale sortante, Isabelle Melançon.

À Laval, le bleu poudre a fait tache d’huile. En 2018, le PLQ y avait raflé cinq des six circonscriptions. Cette fois, la CAQ a étendu son emprise et mis le grappin sur Laval-des-Rapides et Vimont en plus de conserver Sainte-Rose. Les caquistes étaient en avance dans Fabre, mais le PLQ menait dans Mille-Îles.

À voir en vidéo