Vers une percée conservatrice en Beauce?

Selon Éric Duhaime, le candidat de la CAQ dans Beauce-Nord, Luc Provençal, a envisagé de changer d’équipe il y a quelques mois.
Jacques Boissinot La Presse canadienne Selon Éric Duhaime, le candidat de la CAQ dans Beauce-Nord, Luc Provençal, a envisagé de changer d’équipe il y a quelques mois.

Le Parti conservateur du Québec (PCQ) est passé au premier rang des sondages dans Beauce-Nord, et son chef en a profité pour signaler que le candidat local de la Coalition avenir Québec (CAQ), Luc Provençal, a envisagé de changer d’équipe il y a quelques mois.

En entrevue à Radio X, Éric Duhaime a raconté que ce dernier était l’un des députés qu’il avait approchés pour représenter le PCQ à l’Assemblée nationale avant les élections. « Il était pas content avec les mesures du gouvernement Legault, pis il a flirté avec nous autres. Il y a des organisateurs qui sont allés le voir, les démarches allaient bien, sauf que ça branlait dans le manche un petit peu. […] Entre-temps, Claire Samson est arrivée. »

Le chef conservateur a partagé cette anecdote alors qu’un nouveau sondage place son candidat Olivier Dumais en avance dans Beauce-Nord. Ce dernier y récolterait 45,5 % des appuis, contre 40,5 % pour M. Provençal, d’après un sondage téléphonique mené auprès de 402 répondants ces derniers jours pour Le Soleil et le FM93.

Interpellée à ce sujet par Le Devoir, la CAQ a confirmé jeudi que « M. Duhaime a bien eu une conversation avec M. Provençal » lors des élections partielles dans Marie-Victorin. Toutefois, le député « lui a signifié que s’il décidait de se représenter, son coeur était avec la CAQ », a indiqué une porte-parole. Cela contredit la version des faits rapportée par le chef du PCQ, selon qui les échanges avaient eu lieu un an plus tôt, avant que Claire Samson ne se joigne au parti.

En mars dernier, le journal local Beauce Média avait consacré un article au rapprochement entre Luc Provençal et le PCQ. « J’ai été approché par l’organisation de M. Duhaime, par des gens qui communiquent avec moi pour voir si je pourrais me présenter pour le PCQ. Présentement, ça ne fait pas partie des éventualités. J’ai fermé la porte à cela », avait alors déclaré le député de Beauce-Nord.

À voir en vidéo