La «calculatrice solidaire» est approximative

Selon Gabriel Nadeau-Dubois, les électeurs doivent retenir que « la grande majorité des gens au Québec vont avoir plus d’argent dans leur poche grâce à Québec solidaire ».
THE CANADIAN PRESS Selon Gabriel Nadeau-Dubois, les électeurs doivent retenir que « la grande majorité des gens au Québec vont avoir plus d’argent dans leur poche grâce à Québec solidaire ».

Les électeurs ne doivent pas prendre la somme affichée sur la « calculatrice solidaire » pour de l’argent comptant, indique le porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois.

« Il y avait une petite erreur de calcul, qui nous a été signalée, qui a déjà été corrigée », a-t-il fait remarquer en marge d’une annonce à Québec mardi. « Pour le reste, cet outil-là est transparent. Il y a un document accessible lorsqu’on remplit la calculatrice solidaire qui explique clairement aux gens que ce sont des estimations », a-t-il ajouté.

QS a lancé la « calculatrice solidaire » — « un court questionnaire [permettant d’]estimer l’impact d’un gouvernement solidaire sur [les] revenus annuels » d’un particulier — sur son site Web, lors du passage de M. Nadeau-Dubois sur le plateau de l’émission de grande écoute Tout le monde en parle dimanche soir.

Le but de la « calculatrice solidaire » : contrer « la campagne de peur » menée par la Coalition avenir Québec à l’encontre du programme politique de QS, qui est assorti, selon elle, de « taxes orange ».

Le hic : certaines données présentées à l’utilisateur de la « calculatrice solidaire » font fi du salaire ou encore du nombre d’enfants qu’il a, et ce, même s’il a fourni ces informations.

Par exemple, Québec solidaire chiffre à 550 dollars l’impact du congé de taxe de vente du Québec (TVQ) sur les biens essentiels (nourriture, repas au restaurant, vêtements, etc.) qu’il promet, peu importe si le répondant gagne 25 000 $ ou 125 000 $ par année.

Pour faire de telles économies de taxes, un individu devrait acheter pour quelque 5500 $ de produits essentiels qui ne sont pas actuellement frappés de la TVQ.

« C’est un outil général qui produit des estimations », a souligné à gros traits M. Nadeau-Dubois à moins d’une semaine du scrutin.

Selon lui, les électeurs doivent retenir que « la grande majorité des gens au Québec vont avoir plus d’argent dans leur poche grâce à Québec solidaire ». « La calculatrice solidaire fait cette démonstration-là à l’écrasante majorité des gens qui l’essaient. Mais, un outil d’information sur le Web, ce n’est pas un rapport d’impôt », a-t-il fait valoir.

À voir en vidéo