François Legault suspend sa tournée électorale

«Dans les circonstances, j’ai annulé mes activités prévues demain et suspendu notre tournée électorale jusqu’à nouvel ordre», a déclaré le chef caquiste. 
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne «Dans les circonstances, j’ai annulé mes activités prévues demain et suspendu notre tournée électorale jusqu’à nouvel ordre», a déclaré le chef caquiste. 

Le chef caquiste, François Legault, a suspendu sa tournée électorale en raison de l’ouragan Fiona, qui semble se diriger vers les Îles-de-la-Madeleine.

M. Legault a déclaré en soirée que l’ouragan semblait se diriger tout droit vers l’archipel.

« Dans les circonstances, j’ai annulé mes activités prévues demain et suspendu notre tournée électorale jusqu’à nouvel ordre », a-t-il déclaré sur les réseaux sociaux.

M. Legault était samedi à Québec avec sa vice-première ministre, Geneviève Guilbault, qui est également ministre de la Sécurité publique, et le secrétaire général du gouvernement, Yves Ouellet.

« On pense aux gens de la Côte-Nord, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine, a écrit le chef caquiste. L’ouragan Fiona semble se diriger droit sur les Îles. On espère le mieux, mais tout le gouvernement se tient prêt. »

Vendredi matin, lors d’une étape de sa campagne à Laval, M. Legault avait affirmé que l’ouragan Fiona « risque de frapper fort » aux Îles-de-la-Madeleine, en Gaspésie et sur la Côte-Nord.

« Je veux dire aux citoyens qui sont dans ces régions-là : soyez prudents, il y a un risque important, préparez-vous au pire, et on va espérer que ça se passe bien », avait-il déclaré.

Autre annulation

 

Québec solidaire a également modifié son programme. La formation politique a annulé son activité de samedi matin dans la circonscription de Maurice-Richard en raison de l’ouragan. Le programme de la campagne électorale de la formation politique sera « réévalué », a-t-on indiqué.

Du côté du Parti libéral du Québec, aucune décision n’était encore prise vendredi en soirée.

Questionnée sur la possibilité qu’elle suspende sa campagne, la cheffe libérale, Dominique Anglade, a dit vouloir « attendre de voir comment les choses évoluent ».

« On est au stade de penser à la sécurité du monde », a-t-elle dit en mêlée de presse à Gatineau.

Mme Anglade s’est entretenue plus tôt en soirée avec le candidat libéral aux Îles-de-la-Madeleine, Gil Thériault, afin de voir comment se passaient les préparatifs en vue de l’ouragan. « Je pense que tout le monde est sur le qui-vive », a-t-elle affirmé.

La tempête, dont l’ampleur est qualifiée d’historique par les météorologues, devrait commencer à se faire sentir tôt samedi matin dans les provinces atlantiques. Des vents puissants et d’importantes quantités de pluie sont attendus.

À Ottawa, le bureau du premier ministre Justin Trudeau a indiqué en soirée vendredi que son départ vers le Japon serait retardé en raison de la tempête. M. Trudeau doit se rendre aux funérailles de l’ancien premier ministre Shinzo Abe.

Avec Marco Bélair-Cirino, Florence Morin-Martel et La Presse canadienne

À voir en vidéo