La CAQ veut bonifier l’aide financière pour les aînés

«Nos aînés ont bâti le Québec d’aujourd’hui. C’est à notre tour de les aider», a déclaré François Legault.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne «Nos aînés ont bâti le Québec d’aujourd’hui. C’est à notre tour de les aider», a déclaré François Legault.

Après une baisse d’impôt et un chèque de 400 $ à 600 $, le chef de la Coalition avenir Québec, François Legault, a annoncé mardi une bonification de l’aide financière offerte aux aînés à revenu modeste.

Si les électeurs choisissent à nouveau la CAQ, le gouvernement fera passer de 411 $ à 2000 $ le montant maximal pour le soutien aux personnes âgées de 70 ans et plus ayant un revenu de moins de 24 195 $, a promis M. Legault.

Quelque 1,1 million d’aînés bénéficieront de cette troisième mesure du « bouclier anti-inflation » caquiste, dont le coût est évalué à 1,6 milliard de dollars par année pour l’État québécois, selon le parti politique.

« Beaucoup de nos aînés sont frappés particulièrement par l’inflation. Plusieurs ont de petites pensions qui ne tiennent pas compte de l’inflation extrême qu’on vit actuellement », a dit M. Legault lors de son passage à Saint-Georges, mardi matin.

« Beaucoup de ces personnes sont des femmes qui ont élevé des enfants. Nos aînés ont bâti le Québec d’aujourd’hui. C’est à notre tour de les aider », a-t-il ajouté, accompagné des candidats Samuel Poulin (Beauce-Sud), Luc Provençal (Beauce-Nord), et Stéphanie Lachance (Bellechasse).

À voir en vidéo