La candidate caquiste Claude Thibault se retire

Claude Thibault avait été présentée comme une mère de deux enfants, détentrice d’un baccalauréat en communications qui faisait «rayonner [s]a région».
Photo: Photo tirée de la page Facebook de Claude Thibault Claude Thibault avait été présentée comme une mère de deux enfants, détentrice d’un baccalauréat en communications qui faisait «rayonner [s]a région».

Deux jours après avoir annoncé qu’elle se présentait pour la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Claude Thibault se désiste.

Claude Thibault ne participera pas à la prochaine campagne électorale, citant des raisons « personnelles ».

Dans un très bref communiqué publié vendredi, la CAQ a déclaré « prendre acte » de la décision de Mme Thibault.

Le parti ajoute qu’« aucune entrevue ne sera accordée à ce sujet ».

La candidature de Mme Thibault avait été annoncée officiellement par la CAQ mercredi dernier.

Mme Thibault avait alors été présentée comme une mère de famille, détentrice d’un baccalauréat en communications qui faisait « rayonner (s) a région ».

Elle oeuvre depuis 2020 au Centre local de développement de Rouyn-Noranda à titre de directrice main-d’oeuvre et immigration.

Dans le passé, Claude Thibault s’était déjà présentée comme candidate aux élections fédérales pour le Parti libéral de Justin Trudeau.

Le premier ministre et chef de la CAQ, François Legault, disait mercredi avoir besoin de Mme Thibault au gouvernement.

« Claude connaît les enjeux de la région par coeur et je suis convaincu qu’elle est la meilleure personne pour venir porter la voix des citoyens », avait-il déclaré.

« Nous partageons la même vision d’un gouvernement proche des gens et c’est pourquoi j’ai besoin d’elle au gouvernement. »

Claude Thibault se préparait notamment à affronter la députée sortante de Québec solidaire, Émilise Lessard-Therrien, ainsi que le libéral Arnaud Warolin et le conservateur Robert Daigle.

Tout indique que le premier ministre Legault déclenchera la campagne électorale à la fin du mois d’août. Le scrutin est prévu le 3 octobre.

À voir en vidéo