Michelle Setlakwe tentera de conserver le siège du PLQ dans Mont-Royal-Outremont

Michelle Setlakwe n’a pas mis de temps à établir ses couleurs, se disant contre la loi 21 et le projet de loi 96
Photo: Parti libéral du Québec La Presse canadienne Michelle Setlakwe n’a pas mis de temps à établir ses couleurs, se disant contre la loi 21 et le projet de loi 96

L’ex-conseillère municipale et candidate défaite à la mairie de Ville Mont-Royal, Michelle Setlakwe, tentera de conserver le siège de Pierre Arcand à l’Assemblée nationale pour le Parti libéral du Québec.

M. Arcand a ainsi confirmé, lundi, son départ de la vie politique après plus de 15 ans, période au cours de laquelle il a occupé notamment la présidence du Conseil du Trésor et a été ministre de l’Environnement, des Affaires internationales et de l’Énergie et des Ressources naturelles.

En présentant sa candidate dans Mont-Royal-Outremont, la cheffe libérale Dominique Anglade a beaucoup insisté sur le renouveau au PLQ, la formation politique ayant perdu de nombreux poids lourds dans les dernières semaines à l’approche de l’élection du 3 octobre. Mme Anglade dit ne pas craindre que ces départs soient perçus comme une désertion du parti.

Michelle Setlakwe n’a pas mis de temps à établir ses couleurs, se disant contre la loi 21 et le projet de loi 96. Elle n’a pas caché vouloir se détacher des « sujets à saveur nationaliste ou identitaire ».

Elle a expliqué avoir été éduquée dans les deux langues et se présente comme une candidate bilingue.

À voir en vidéo