François Legault commande un rapport sur le hockey au Québec

De gauche à droite: Isabelle Charest, la ministre responsable du loisir et du sport, François Legault et Marc Denis
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne De gauche à droite: Isabelle Charest, la ministre responsable du loisir et du sport, François Legault et Marc Denis

Le nombre de Québécois dans la ligne nationale atteint un creux historique. Les inscriptions dans les ligues de hockey amateur reculent d’année en année. Pour renverser la tendance, Québec met sur pied un comité formé d’une quinzaine de champions du hockey québécois.

« Quand on regarde le nombre de joueurs et de joueuses de hockey actuellement, il y en a moins qu’il y en avait. C’est un peu triste. C’est notre sport national », a déploré le premier ministre François Legault devant les journalistes réunis au Centre Bell.

Québec commande ainsi un rapport pour comprendre l’état du sport, mais surtout formuler des recommandations pour que le hockey connaisse « une renaissance », a expliqué M. Legault.

Hockey Québec constatait déjà avant la pandémie une baisse des inscriptions dans les ligues de hockey amateur. Aujourd’hui, le nombre de nouveaux joueurs est en chute libre. Au niveau professionnel, une cinquantaine de Québécois évoluent cette saison dans la LNH. Il y a vingt ans, ils étaient près du double.

Le coût de l’équipement, l’attitude « un peu trop intense » de certains parents, la pression mise sur les joueurs et la formation des entraîneurs pourraient figurer dans ce rapport, a suggéré le premier ministre tout en soulignant le caractère « indépendant » de la démarche.

Le président du Comité québécois de développement du hockey, Marc Denis, a détaillé les secteurs à étudier. « Il y a les infrastructures. Il y a le hockey féminin. Il y a l’accessibilité. Il y a les nouveaux arrivants. La rétention et la formation des entraîneurs et des officiels. Il y a beaucoup de chantiers sur lesquels se pencher », a énuméré l’ancien gardien du but et maintenant analyste à RDS.

Isabelle Charest, la ministre responsable du loisir et du sport, participera à ce comité. « Mon fils a 16 ans. Il a arrêté à 14 ans de jouer au hockey », a-t-elle illustré. « Ça, c’est une période critique où beaucoup de joueurs arrêtent. Pour moi, c’est une statistique très marquante. C’est un moment où je pense que les jeunes devraient faire du sport. Pourquoi on perd tant d’athlètes à cette période-là ? Je pense que ça va faire partie de l’état de situation. »

Tous les membres du Comité québécois de développement du hockey

Marc Denis, président du comité, ex-gardien de but
Jocelyn Thibault, directeur général de Hockey Québec
Isabelle Charest, ministre responsable des loisirs et des sports
Kim St-Pierre, gardienne de but et membre du Temple de la renommée du hockey
Caroline Ouellette , entraîneuse-chef des Canadiennes de Montréal
Guillaume Latendresse, ex-joueur de hockey
Stéphane Quintal, préfet de discipline de la Ligue nationale de hockey
Stéphane Auger, ancien arbitre de la ligue nationale
Dany Dubé, chroniqueur sportif sur les ondes du 98.5 FM
Marc Durand, journaliste sportif
Marc Lavallée, adjoint du Commissaire dans la LHJMQ
Albert Marier, conseiller émérite en sports au gouvernement du Québec
Yanick Gagné, directeur général de la ligue de hockey midget AAA
Dominique Ricard, entraîneur et directeur général d’équipe de la LHJMQ



À voir en vidéo