Québec solidaire déjà en posture préélectorale

Le porte-parole de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois en compagnie de Manon Massé, députée de Sainte-Marie–Saint-Jacques. 
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Le porte-parole de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois en compagnie de Manon Massé, députée de Sainte-Marie–Saint-Jacques. 

Alors que plusieurs députés de l’Assemblée nationale réfléchissent à leur avenir politique, le caucus parlementaire de Québec solidaire (QS) annonçait dimanche qu’il se représenterait en bloc au prochain scrutin provincial.

À un an des prochaines élections au Québec, le parti indique dans un communiqué que tous ses députés actuels brigueront l’investiture dans leurs circonscriptions respectives au cours des prochains mois.

Le parti se targue même d’être le seul à ne pas avoir perdu de députés depuis l’élection de 2018 qui a fait passer son nombre de sièges de trois à dix à l’Assemblée nationale. Avec le travail et l’expérience acquise, les porte-parole de QS estiment que leur parti est maintenant en mesure de faire d’autres gains.

« Chaque membre du caucus a pris du galon et de la maturité depuis 2018, nous formons ensemble une équipe redoutable », a affirmé le co-porte-parole de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois, par voie de communiqué.

Ce dernier était à Rimouski samedi, où il est allé à la rencontre d’un groupe de coiffeuses et de militants pour parler de différents enjeux, comme les fonds de pension et de meilleures conditions de travail. Il sera dans la région du Bas-Saint-Laurent lundi pour aborder l’enjeu du transport intrarégional.

Plateforme bientôt adoptée

D’ailleurs, Québec solidaire a commencé en fin de semaine ses préparatifs préélectoraux, organisant une série d’assemblées de mobilisation dans des circonscriptions qualifiées de stratégiques, comme à Sherbrooke samedi avec la députée Christine Labrie.

« Nous sommes bien rodés et nous sortons de cette année pandémique plus unis que jamais », a souligné Manon Massé, également porte-parole de la formation politique.

Les militants de Québec solidaire adopteront leur prochaine plateforme électorale les 19, 20 et 21 novembre prochain lors de leur congrès. Les deux postes de porte-parole seront soumis au vote, et une nouvelle présidence sera élue par les membres lors du congrès.

À voir en vidéo