La députée libérale Filomena Rotiroti a contracté la COVID-19

Filomena Rotiroti est la première membre de l’Assemblée nationale à avoir contracté la COVID-19 depuis le début de la pandémie.
Photo: Francis Vachon Archives La Presse canadienne Filomena Rotiroti est la première membre de l’Assemblée nationale à avoir contracté la COVID-19 depuis le début de la pandémie.

La whip en chef de l’opposition libérale Filomena Rotiroti est atteinte de la COVID-19. Elle a indiqué avoir passé un test après avoir appris jeudi qu'une personne de son entourage l'avait contractée.

La cheffe du Parti libéral du Québec (PLQ), Dominique Anglade, avait annoncé plus tôt qu’un député de son caucus était atteint de la maladie, sans en préciser l'identité.

La députée de Jeanne-Mance-Viger a par la suite confirmé l'information sur Twitter, disant rester en quarantaine. Selon la vidéo de la séance de jeudi à l'Assemblée nationale, la députée était présente au salon bleu.

Mme Rotiroti est la première députée de l’Assemblée nationale à être diagnostiquée positive à la COVID-19 depuis le début de la pandémie.

« Un membre de notre caucus a été déclaré positif à la COVID-19. Sachez que toutes les règles de la santé publique ont été respectées », a assuré Mme Anglade sur Twitter.

Elle a indiqué qu’elle irait passer un test de dépistage par mesure de précaution.

L’Assemblée nationale siégeait cette semaine.

L’Assemblée nationale avait mis en place des mesures spéciales afin d’assurer la sécurité de son personnel et des visiteurs. Ainsi, toute personne présente dans les édifices de l’Assemblée nationale doit obligatoirement porter un masque de procédure lors de ses déplacements et dans les aires communes des édifices.

 

Avec Le Devoir

À voir en vidéo