Québec n'exclut pas de resserrer les mesures sanitaires pour la relâche scolaire

Le premier ministre François Legault fait le point sur la pandémie de COVID-19.
Photo: Jacques Boissinot Archives La Presse canadienne Le premier ministre François Legault fait le point sur la pandémie de COVID-19.

Le premier ministre François Legault a évoqué mardi la possibilité de resserrer les mesures sanitaires durant la semaine de relâche scolaire.

« Déjà on est en train de regarder certains scénarios », a-t-il indiqué avant de suggérer que l’érection de barrages routiers interrégionaux figurait dans certains d’entre eux.

M. Legault a demandé aux parents d’enfants d’âge scolaire de s’abstenir d’« organiser des activités avec d’autres familles » ou encore d’appeler en renfort des grands-parents âgés de 65 ans et plus durant la relâche scolaire. « On a une inquiétude avec la semaine de relâche. Habituellement, il y a une espèce de grosse soupe, là, un gros brassage de population durant la semaine de relâche, même si les gens restent au Québec », a-t-il affirmé en conférence de presse.

Une grande prudence demeure de mise malgré la baisse des nouveaux cas de COVID-19 ainsi que des hospitalisations, a fait valoir le chef du gouvernement. « Il faut être très, très, très prudent surtout en raison de la situation dans les hôpitaux », a-t-il déclaré. D’ailleurs, plusieurs établissements recourent toujours au délestage en raison notamment d’une pénurie de professionnels de la santé. La proportion d’activités délestées est passée de 34 % à 27 % au cours de la dernière semaine, a fait remarquer M. Legault, mardi. « On ne peut pas faire de la magie. On ne peut pas les inventer les infirmières. »

D’autres détails suivront.

Suivez l'évolution de la COVID-19 au Québec

Consultez notre tableau de bord interactif.