François Legault a reçu un résultat négatif à la COVID-19

Le premier ministre François Legault
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Le premier ministre François Legault

Le premier ministre du Québec, François Legault, et sa femme Isabelle Brais ont reçu un diagnostic négatif à la COVID-19, a-t-il confirmé samedi après-midi dans un communiqué.

M. Legault et sa femme avaient dû passer un test parce que le premier ministre avait été en contact lundi dernier avec le chef conservateur du Canada Erin O’Toole, qui, lui, a reçu un diagnostic positif.

Le premier ministre restera toutefois isolé jusqu’au 28 septembre pour suivre les recommandations de la santé publique.

 

M. Legault continuera d’occuper ses fonctions de chez lui, et la vice-première ministre Geneviève Guilbault le remplacera à la période des questions de l’Assemblée nationale et au cours de ses points de presse.

Le premier ministre parlera dimanche aux jeunes militants de la Coalition avenir Québec par l’entremise de Zoom.

Les symptômes d’O’Toole

Plus tôt dans la journée, la porte-parole d’Erin O’Toole avait indiqué que le chef conservateur avait commencé à ressentir des symptômes dès mercredi.

Le parti avait publié mercredi un communiqué pour dire que M. O’Toole ne ressentait aucun symptôme. Il a été testé jeudi. Un employé du parti avec qui il était en contact avait été déclaré positif à la COVID-19.

Or, Mme Paradis a indiqué que le chef conservateur avait commencé à ressentir cette même journée des maux de gorge. Elle a indiqué que les symptômes étaient toutefois légers. Selon le parti, il se sent bien.

Les autorités de la santé publique de l’Ontario demandent aux gens de s’isoler pendant au moins 14 jours s’ils commencent à ressentir des symptômes ou s’ils reçoivent un diagnostic positif à la COVID-19. En vertu de ces directives, M. O’Toole devra demeurer en quarantaine jusqu’à la fin de septembre.

Mme Paradis a dit que M. O’Toole discutera de la situation avec son médecin afin de déterminer la période pendant laquelle il demeurera en isolement.

Lors de son passage dans la métropole, M. O’Toole a non seulement rencontré le premier ministre du Québec, mais a également tenu des rencontres avec des militants locaux.

Selon nos informations, il a tenu des rencontres dimanche avec d’anciens candidats de la dernière campagne électorale et des organisateurs du Québec et a prononcé un discours dans une église catholique melkite de Montréal.

Lundi, il était présent à une activité de financement organisée par Claude Thibault, qui est cadre d’une entreprise de haute technologie et membre du conseil d’administration de l’Institut économique de Montréal.

La porte-parole du Parti conservateur, Kelsie Chiasson, soutient que le bureau de M. O’Toole a contacté tous les invités des événements auxquels le chef a participé à Montréal.

Il devient le deuxième chef de parti fédéral à recevoir un diagnostic positif à la COVID-19 après Yves-François Blanchet du Bloc québécois.

Les deux chefs de l’opposition aux Communes ne pourront donc pas assister au discours du Trône prévu la semaine prochaine à Ottawa.

À voir en vidéo