Legault fait bonne figure au Québec, selon un sondage

Le gouvernement caquiste est le mieux perçu au Canada pour sa gestion de l’économie en temps de pandémie.
Photo: Paul Chiasson La Presse canadienne Le gouvernement caquiste est le mieux perçu au Canada pour sa gestion de l’économie en temps de pandémie.

L’équipe de François Legault bénéficie toujours de l’appui de la population québécoise près de trois mois après avoir déclaré l’état d’urgence sanitaire.

Le gouvernement québécois affiche la « cote de performance » la plus élevée au pays, selon Ipsos Reid.

La firme de sondage en est arrivée à ce constat après avoir compilé les réponses de 5001 Canadiens, dont 825 Québécois, à la question « Croyez-vous que le gouvernement fait un bon travail ou un mauvais travail, en santé, en éducation, en économie…? »

Avec une cote de 60 %, le gouvernement du Québec devance ceux du Nouveau-Brunswick (58 %), de la Saskatchewan (56 %), de la Colombie-Britannique (54 %), de l’Alberta (50 %), de Terre-Neuve-et-Labrador (49 %), de l’Ontario (47 %), du Manitoba (45 %) et de la Nouvelle-Écosse (44 %).

Le gouvernement caquiste est le mieux perçu au Canada pour sa gestion de l’économie en temps de pandémie. En effet, 71 % de la population québécoise estime qu’il a fait un « bon travail » sur ce front depuis le dépôt du budget du Québec 2020-2021, le 10 mars dernier.

Même si le Québec pourrait afficher un déficit non prévu de 12 à 15 milliards de dollars à terme, 7 personnes sur 10 (69 %) sont d’avis que le gouvernement Legault a bien géré les dépenses publiques.

D’autre part, 56 % de la population se dit en phase avec le plan de reprise des activités du gouvernement québécois. Mais, pour 35 %, le déconfinement est trop rapide. En contrepartie, pour 9 %, le déconfinement est trop lent.

En revanche, à peine le tiers des Québécois trouve que le gouvernement caquiste fait un « bon travail » dans l’offre de soins aux personnes âgées. Le haut taux de mortalité observé dans des centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) n’y est sans doute pas étranger. Cela dit, les gouvernements de la Nouvelle-Écosse et de l’Ontario sont jugés plus sévèrement que celui du Québec. Seulement 24 % des Néo-Écossais et 28 % des Ontariens trouvent que leur gouvernement fait un bon travail pour les personnes âgées.

Au 6e rang

Ipsos Reid a questionné les répondants précisément sur la gestion de la crise sanitaire de la part de leur gouvernement provincial.

Avec un taux d’approbation de 78 %, le gouvernement dirigé par François Legault figure au 6e rang des gouvernements provinciaux. Il fait un bon travail selon 78 % des répondants québécois, mais un mauvais travail selon 20 %.

Une cote néanmoins enviable dans la mesure, notamment, où à peine 32 % de la population de Terre-Neuve-et-Labrador et 43 % de la population de l’Alberta estiment que leur gouvernement respectif fait un bon travail depuis l’arrivée de la COVID-19.

Intentions de vote

Selon le coup de sonde mené par Ipsos Reid, la moitié des électeurs appuie la Coalition avenir Québec (50 %), 22 % le Parti libéral du Québec, 11 % le Parti québécois, 10 % Québec solidaire, 4 % le Parti vert et 3 % le Parti conservateur.