Le Parti québécois reprend sa course

Le nom du prochain chef sera connu le 9 octobre. Le chef parlementaire, Pascal Bérubé, continuera d’assurer l’intérim d’ici là.
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Le nom du prochain chef sera connu le 9 octobre. Le chef parlementaire, Pascal Bérubé, continuera d’assurer l’intérim d’ici là.

La course à la direction du Parti québécois reprendra le 5 juin après une pause de deux mois liée à la pandémie. Le nom du prochain chef sera connu le 9 octobre. Le chef parlementaire, Pascal Bérubé, continuera d’assurer l’intérim d’ici là.

L’humoriste Guy Nantel, le député Sylvain Gaudreault, l’avocat Paul St-Pierre Plamondon, l’historien Frédéric Bastien, l’avocate Gloriane Blais et l’homme d’affaires Laurent Vézina avaient tous fait connaître leur intention de briguer la direction du parti avant la pandémie.

Les membres de l’exécutif national, du comité national des jeunes et les 18 présidents de région se sont réunis virtuellement jeudi soir pour revoir le calendrier de la course. La période de mise en candidature s’étendra du 5 au 26 juin, date du début officiel de la course. Deux débats virtuels sont prévus entre le 15 août et le 2 octobre. Les nouveaux membres ou sympathisants auront jusqu’au 9 septembre pour s’inscrire. Le scrutin se déroulera du 5 au 9 octobre.

« Tout sera mis en œuvre pour garantir la sécurité de nos membres, de nos sympathisants ainsi que de nos militants afin que nous puissions, ensemble, franchir cette grande étape dans l’histoire de notre formation politique », a déclaré le président du Parti Québécois, Dieudonné Ella Oyono. Celui-ci assumera également la présidence d’élection puisque l’ex-député Agnès Maltais a dû se désister pour des raisons personnelles.