Québec fait le point sur les négos en ligne dans le secteur public

Le président du Conseil du trésor, Christian Dubé
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Le président du Conseil du trésor, Christian Dubé

Comme il s’y était engagé la semaine dernière, le président du Conseil du trésor Christian Dubé a mis en ligne, mardi, les avancées réalisées depuis le début des négociations avec les syndicats du secteur public.

Entre autres nouveautés, il propose de créer un statut d’enseignant émérite avec une bonification de la rémunération de 5 pour cent.

Et, comme prévu, il propose d’éliminer les premiers échelons de l’échelle de salaire des enseignants, ce qui entraînera une bonification de leur rémunération en début de carrière. Le ministre affirme que le salaire d’entrée des enseignants sera ainsi porté à plus de 50 000 $.

L’essentiel de ses propositions aux employés de l’État était déjà connu, à savoir 1,75 pour cent d’augmentation pour la première année, 1,75 pour cent pour la 2e année et 1,5 pour cent pour la 3e du contrat 2020-2023.

Pour ce qui est de la rémunération différenciée des préposés aux bénéficiaires, le litige demeure quant à la façon d’y parvenir : augmentations de salaire, primes forfaitaires, hausse de leur rangement 7 dans l’échelle de l’évaluation des emplois.

Un autre désaccord persiste quant aux préposés aux bénéficiaires : les syndicats veulent que tous les préposés aux bénéficiaires bénéficient des augmentations offertes, alors que Québec veut se limiter aux préposés aux bénéficiaires qui travaillent dans les CHSLD.

À voir en vidéo