Réouverture des parcs nationaux le 20 mai

Le parc national du Fjord-du-Saguenay, entre autres, sera accessible dès le 20 mai.
Photo: Alexandre Shields Le parc national du Fjord-du-Saguenay, entre autres, sera accessible dès le 20 mai.

Plusieurs parcs nationaux de la province seront de nouveau accessibles aux Québécois dès le 20 mai, a annoncé mercredi la Société des établissements de plein air du Québec (SEPAQ).

Selon ce qui a été précisé par voie de communiqué, la première phase de la réouverture des parcs nationaux consiste à « offrir aux visiteurs un accès aux sentiers ». Seules les activités de randonnée, de vélo et de pêche à la journée seront autorisées dans un premier temps. « Un élargissement de l’offre (camping, chalets, location d’équipement, activités découvertes, etc.) devra attendre un signal positif de la santé publique », a indiqué la SEPAQ, dont les sites sont tous fermés depuis le 20 mars.

« Une responsabilisation de chacun sera présumée quant au respect des consignes de santé publique toujours vigueur, dont celles d’éviter les regroupements et d’observer la distanciation de 2 mètres », a également fait valoir la SEPAQ. Qui plus est, « aucun bâtiment de services ne sera accessible, incluant les salles de toilette ». Et l’achat du droit d’accès devra être fait en ligne.

« Nos équipes ont placé la sécurité au cœur de leur plan de réouverture progressive, autant pour les employés que pour les clients. Nous avons opté pour une approche prudente et rigoureuse qui permettra de renouer avec la nature et ses nombreux bienfaits, sans négliger les précautions à prendre dans le contexte actuel », a fait valoir le président-directeur général de la SEPAQ, Jacques Caron.

Les parcs qui seront de nouveau accessibles dès le 20 mai sont les suivants : Îles-de-Boucherville, Jacques-Cartier, Mont-Tremblant, Mont-Saint-Bruno, Mont-Orford, Gaspésie, Mont-Mégantic, Oka, Bic, Aiguebelle, Fjord-du-Saguenay, Frontenac-secteur Sud, Grands-Jardins, Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie, Lac-Témiscouata, Opémican, Plaisance et Yamaska. D’autres sites suivront les semaines suivantes, dont les parcs des Monts-Valin et Pointe-Taillon, le 29 mai.

En ce qui a trait au parc de la Chute-Montmorency, seul l’accès piétonnier sera possible, et ce, dès le 20 mai. Les stationnements seront fermés et il n’y aura aucun service sur place. L’accès au parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé est fermé jusqu’au 30 juin « en raison des mesures de restrictions fédérales sur le transport de personnes par bateau », unique lien avec Percé.

Par ailleurs, la pêche à la journée sera possible dans les réserves fauniques, mais pour le moment, seules des expéditions à la journée sont permises à partir du 20 mai. Le lancement des réservations pour la pêche à la journée de la saison 2020 se fera le vendredi 15 mai.

L’organisme Nature Québec, qui avait plaidé pour une réouverture des parcs nationaux, a salué l’annonce de la SEPAQ. « Le gouvernement a répondu rapidement à notre demande pour un meilleur accès à la nature. Nous espérons maintenant que le gouvernement dévoilera bientôt son plan pour le camping et l’hébergement en nature », a fait valoir sa directrice générale, Alice-Anne Simard.

À voir en vidéo