Des détenus profiteront d’une libération anticipée

La vice-première ministre Geneviève Guilbault
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne La vice-première ministre Geneviève Guilbault

Le Québec compte 910 nouveaux cas d’infection au coronavirus, ce qui porte le nombre total à 34 327. La santé publique déplore 112 nouveaux décès pour un total de 2510 depuis le début de la pandémie. Le nombre de patients hospitalisés a augmenté de 19, ce qui fait grimper le total à 1840. De ce nombre, 213 sont soins intensifs. C’est cinq de moins que la veille.

Le premier ministre François Legault a été remplacé par la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, lors de la conférence de presse quotidienne du gouvernement. Celle-ci a annoncé que certains détenus auront accès à des permissions de sortie à des fins médicales en raison de la COVID-19. Elle a spécifié que cette mesure ne touchera que certains groupes « très restreints » de détenus qui ont commis des délits au niveau de gravité faible.

 

« Je veux rassurer tout le monde que les personnes qui pourront éventuellement se prévaloir de cette permission de sortie à des fins médicales sont des personnes qui auront commis des délits de faible niveau de gravité et aucun détenu qui n’a commis un crime violent ne va sortir du centre de détention, a-t-elle spécifié. Je vais être très claire là-dessus. On parle de facteurs très ciblés, de gens vulnérables — par exemple des femmes enceintes — et des gens qui ont un restant de peine de moins de 30 jours à purger. »

31 millions pour soigner la détresse psychologique

La vice-première ministre a profité de la Semaine nationale de la santé mentale pour annoncer une somme de 31 millions $ pour bonifier les services psychosociaux et pour la santé mentale. Elle était entourée de la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, et du directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda. Ce plan d’action vise à traiter la détresse psychologique causée par la pandémie.

« Toutes ces mesures visent un même but, prendre soin des gens qui en ont besoin, a affirmé Mme McCann. Donc, moi, je veux dire à tous ceux et celles qui vivent avec des problèmes de santé mentale de ne pas hésiter à demander de l’aide. On va être là pour vous. On va être là pour vous soutenir. »

L’argent permettra d’embaucher des professionnels en santé mentale du secteur privé et de bonifier la ligne téléphonique Info-Social 811. Ces services étendus s’ajouteront au programme spécial pour soutenir des familles endeuillées par la COVID-19 qui comprend des consultations individuelles et un service d’écoute téléphonique. La ministre McCann a également indiqué que 800 000 personnes déjà suivies ou en attente de services pour la santé mentale ont été jointes lors d’un blitz téléphonique.

Les faits saillants du jour

  • On dénombre 112 nouveaux décès liés à la COVID-19 au Québec, pour un total de 2510.
  • Le nombre de cas confirmés atteint 34 327, soit 910 de plus.
  • 1840 personnes sont hospitalisées (+19), dont 213 aux soins intensifs (-5)
  • Québec annonce la mise en place d'un plan d'action en santé mentale.