Québec octroie cinq millions de dollars pour sauver le traversier L’Héritage 1

Le ministre des Transports, François Bonnardel
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Le ministre des Transports, François Bonnardel

Le gouvernement du Québec financera finalement les travaux de rénovation du traversier L’Héritage 1 qui relie Trois-Pistoles aux Escoumins.

« Les travaux de mise aux normes qui seront effectués permettront de prolonger de nombreuses années la durée de vie utile du NM L’Héritage I », peut-on lire dans un communiqué émis jeudi, l’un des rares à ne pas porter sur le coronavirus.

Ces travaux étaient essentiels pour assurer le maintien du service de transport entre les deux villes. Or avant Noël, le ministre des Transports, François Bonnardel avait refusé de les financer prétextant que le bateau était en fin de vie utile. Le gouvernement estimait d’emblée ne pas être responsable de ce traversier puisqu’il n’appartient pas à la Société des traversiers du Québec, mais plutôt à un organisme à but non lucratif local contrôlé par une régie intermunicipale.

Or ce dossier a donné lieu à une véritable levée de bouclier dans l’Est du Québec ces derniers mois. La semaine dernière, une centaine de personnes étaient aussi venues manifester devant le Parlement pour mettre de la pression sur le ministre des Transports, François Bonnardel.