Québec met fin à une prime versée à des préposés aux bénéficiaires

Pour un préposé aux bénéficiaires qui travaille en CHSLD, la prime est de 180$ pour chaque bloc de 750 heures de travail.
Photo: iStock Pour un préposé aux bénéficiaires qui travaille en CHSLD, la prime est de 180$ pour chaque bloc de 750 heures de travail.

En pleine pénurie de préposés aux bénéficiaires, Québec s’apprête à supprimer une prime qui leur est versée lorsqu’ils travaillent en CHSLD, a appris La Presse canadienne.

En plus de ces préposés aux bénéficiaires, la mesure touchera également des ouvriers spécialisés qui travaillent dans le secteur public — électriciens, plombiers — qui vont aussi perdre, après la fin des conventions collectives le 30 mars, une prime qui leur est accordée par Québec.

   

Et l’interruption de ces primes touchera aussi deux autres catégories de travailleurs : les psychologues, ainsi que les travailleurs qui oeuvrent auprès des clientèles qui ont des troubles graves du comportement.

En entrevue mercredi, le président de la FTQ, Daniel Boyer, était outré. Il reproche au gouvernement Legault de « se tirer dans le pied » en enlevant ces primes à des travailleurs dont on a un grand besoin. Il prévient que le gouvernement va avoir réussi à mobiliser lui-même les syndiqués en les mettant « en beau “joualver” » avec cette décision « illogique ».

Pour un préposé aux bénéficiaires qui travaille en CHSLD, la prime est de 180 $ pour chaque bloc de 750 heures de travail. Pour un ouvrier spécialisé, la prime est de 10 %.