La session à Québec en douze dates

Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne
ÉLECTIONS FÉDÉRALES

17 septembre — Le premier ministre François Legault dévoile ses exigences aux chefs des partis fédéraux en marge de la campagne électorale canadienne. Il leur demande de s’abstenir de contester la Loi sur la laïcité, les pleins pouvoirs en immigration, l’assujettissement des entreprises de charte fédérale à la loi 101 et la création d’une déclaration de revenus unique administrée par le Québec.

MODE DE SCRUTIN

25 septembre — La CAQ s’engage à instaurer un mode de scrutin mixte avec compensation régionale à temps pour les élections de 2026. Elle fixe toutefois deux conditions : l’appui d’au moins trois des quatre partis d’opposition et celui de la population dans le cadre d’un référendum qui coïncidera avec les élections générales de 2022.

MARCHE POUR LE CLIMAT

27 septembre — Grande marche pour le climat en l’absence de François Legault qui se fait représenter par son ministre de l’Environnement, Benoit Charette. La rencontre entre le premier ministre québécois et la militante environnementaliste Greta Thunberg n’aura pas lieu.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir

PROJET DE LOI 40

1er octobre — Présentation du projet de loi 40 qui doit entraîner la disparition des commissions scolaires qui seront remplacées par des centres de services. La législation prévoit l’abolition des élections scolaires dans le réseau francophone. Les membres des conseils d’administration des centres de services anglophones seront élus.

PRESSE ÉCRITE

2 octobre — Le gouvernement Legault vient à la rescousse de la presse écrite au moyen de mesures d’aide totalisant 50 millions de dollars, dont un nouveau crédit d’impôt remboursable calculé sur les salaires des employés. Il laisse toutefois en plan les médias électroniques et les agences de presse.
Photo: Olivier Zuida Le Devoir

EXCUSES

2 octobre — François Legault présente ses excuses aux peuples autochtones au nom de l’État québécois dans la foulée du rapport de la commission Viens sur la discrimination systémique envers les Premières Nations et les Inuits.

« BONJOUR-HI »

5 octobre — Le ministre responsable de la Langue française, Simon Jolin-Barrette, évoque la possibilité de légiférer pour contraindre les commerçants à saluer leur clientèle en français, au lieu d’utiliser la formule « Bonjour-Hi ». Il bat en retraite trois jours plus tard sur ordre du bureau du premier ministre.

TEST DES VALEURS

30 octobre — Le gouvernement caquiste dévoile les conditions d’obtention de l’attestation d’apprentissage des valeurs démocratiques et des valeurs québécoises que tout immigrant économique souhaitant s’établir au Québec devra avoir en main. Ces derniers devront désormais se soumettre à un test des valeurs avant d’obtenir leur Certificat de sélection du Québec.

COTON OUATÉ

7 novembre — La députée solidaire Catherine Dorion quitte le Salon bleu prématurément après y avoir pénétré vêtue d’un coton ouaté. Elle s’éclipse sous le regard des parlementaires qui menacent d’en appeler à la présidence pour l’expulser, au nom du décorum. Mme Dorion s’était fait remarquer une semaine plus tôt avec une photo d’Halloween prise en tailleur et talons hauts, assise sur le pupitre central du Salon rouge.

DÉPENSES

7 novembre — Le ministre des Finances, Eric Girard, présente sa mise à jour économique qui prévoit une hausse des dépenses à 7,9 % pour l’année en cours. Quelque 140 000 familles n’auront plus à verser la contribution additionnelle pour les services de garde subventionnés.

PEQ

12 novembre — Simon Jolin-Barrette présente ses excuses à la population pour le fiasco de sa réforme du Programme de l’expérience québécoise (PEQ). Cette dernière visait à restreindre l’accès à ce programme offrant une voie expresse pour l’obtention du certificat de sélection du Québec.

ÉLECTION PARTIELLE

2 décembre — La CAQ remporte l’élection partielle dans Jean-Talon qui était représentée par les libéraux depuis la création de cette circonscription de la haute-ville de Québec en 1965. Élue avec 43 % des voix, Joëlle Boutin devient la 76e députée caquiste.
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne