Marwah Rizqy renonce à la chefferie du PLQ

Marwah Rizqy
Photo: VALERIAN MAZATAUD LE DEVOIR Marwah Rizqy

La députée libérale Marwah Rizqy a annoncé lundi après-midi qu’elle renonce à briguer la chefferie du Parti libéral du Québec (PLQ), pour plutôt se ranger derrière le candidat potentiel Alexandre Cusson. 

« J’en suis venue à la conclusion que ce n’était pas à titre de cheffe que je pourrais le mieux [contribuer au renouveau de mon parti] », a-t-elle écrit sur sa page Facebook. 

« Je désire m’investir sur le plan des idées et joindre une nouvelle génération de libéraux progressistes. En ce sens, je me réjouis de voir une personne comme Alexandre Cusson considérer se porter candidat à la chefferie », a-t-elle ajouté. 

En lui, elle voit « un leader en mesure de rassembler notre formation politique et d’offrir aux Québécois une vision ambitieuse pour l’avenir de notre nation ».

Le principal intéressé s’est dit « honoré » par les propos de Marwah Rizqy. « Je la remercie pour sa confiance. Je poursuis ma réflexion et ferai le point au Conseil général [du PLQ] à Sherbrooke ce week-end », a-t-il écrit sur Twitter en fin d'après-midi.  

Alexandre Cusson, qui est toujours maire de Drummondville, a démissionné la semaine dernière de son poste de président de l’Union des municipalités du Québec. Il se dit publiquement en réflexion quant à la possibilité de briguer la chefferie du PLQ, mais en coulisse, des figures connues du parti s’affairent à mettre sa campagne en place. 

Officiellement, seule Dominique Anglade fait partie de la course à la succession de Philippe Couillard. Les ex-ministres André Fortin et Gaétan Barrette y ont renoncé.