La baisse de salaire offerte par les médecins spécialistes est insuffisante, jugent le PQ et QS

Le porte-parole en finances de QS, Vincent Marissal, a rappelé que François Legault avait promis un milliard de dollars par année des sommes versées aux médecins spécialistes.
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Le porte-parole en finances de QS, Vincent Marissal, a rappelé que François Legault avait promis un milliard de dollars par année des sommes versées aux médecins spécialistes.

Le gouvernement caquiste doit respecter sa promesse de récupérer un milliard de dollars par année des sommes versées aux médecins spécialistes, plaident le Parti québécois (PQ) et Québec solidaire (QS). Pas question, disent-ils, de se contenter des 250 millions de dollars par an offerts par la Fédération des médecins spécialistes du Québec.

« Le premier ministre, au nom de la Coalition avenir Québec, s’est engagé à récupérer un milliard par année du trop-perçu consenti aux médecins spécialistes. […] Or, aujourd’hui, on apprend que l’offre des médecins spécialistes, c’est 250 millions de dollars par année, puis on n’en parle plus », a déploré jeudi le chef intérimaire du PQ, Pascal Bérubé.

« Le premier ministre avait dit, bel et bien, qu’il n’accepterait pas que les médecins spécialistes gagnent un milliard de trop », a souligné quant à lui le porte-parole en finances de QS, Vincent Marissal.

Les deux hommes réagissaient à un article de La Presse révélant que les médecins spécialistes avaient offert au Conseil du trésor de réduire de 250 millions de dollars leur rémunération.

En réponse aux questions du PQ, le premier ministre, François Legault, a avancé que cette offre était « insuffisante ». Les médecins doivent avoir le même écart de salaire avec leurs collègues du Canada anglais (9 %) que les autres travailleurs, a-t-il ajouté.

Pour le président du Conseil du trésor, Christian Dubé, cette offre « démontre » que le gouvernement avait raison d’entamer des discussions avec les médecins spécialistes.