Autochtones et services publics: le dépôt du rapport Viens reporté à lundi

«Où seront les caméras [vendredi], vous pensez?» avait réagi sur Twitter Ghislain Picard, chef de l’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador.
Photo: Sean Kilpatrick Archives La Presse canadienne «Où seront les caméras [vendredi], vous pensez?» avait réagi sur Twitter Ghislain Picard, chef de l’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador.

Après avoir été initialement prévu vendredi, le dépôt du rapport de la Commission d’enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics — mieux connu sous le nom de la commission Viens — a été déplacé à lundi, selon ce qu’a appris Le Devoir.

Le choix de la date de vendredi par le gouvernement du Québec avait soulevé l’ire de plusieurs représentants de la communauté autochtone. La grande manifestation sur le climat aura lieu ce vendredi.

« Comme tout bon gouvernement, lorsqu’il s’agit des autochtones, le plus loin possible dans la semaine, en même temps que la grande marche sur le climat à Montréal. Où seront les caméras, vous pensez ? » avait réagi Ghislain Picard, chef de l’Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador, sur Twitter.

   

Lundi midi, le gouvernement a fait volte-face en changeant la date sur l’invitation envoyée aux employés de la commission pour le dévoilement du rapport, qui aura lieu à Val-d’Or. La commission Viens — qui s’est penchée sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec — a tenu 38 semaines d’audience et entendu 765 témoins.