Un 27 septembre avec Greta Thunberg

Moins d’une dizaine de jours avant l’événement, on ne sait toujours pas si le gouvernement du Québec sera représenté — et si oui, par qui — à la grande marche du 27 septembre visant à contrer la crise climatique. On sait par contre que la jeune militante suédoise Greta Thunberg a décliné l’invitation faite par le président de l’Assemblée nationale, François Paradis, de prendre la parole à l’agora du Parlement, dans le cadre de sa présence prochaine au Québec. Mme Thunberg participera par contre à la grande marche qui se tiendra à Montréal le vendredi 27 septembre. Le premier ministre, François Legault, n’a toujours pas indiqué s’il allait être présent à cette grande manifestation. Le ministre de l’Environnement, Benoît Charette, a dit quant à lui qu’il se joindrait éventuellement aux marcheurs, « si l’agenda devait le permettre ».