Zones inondables: Québec annonce 49 nouvelles exclusions à son moratoire

La municipalité de Sainte-Marthe-sur-le-Lac a été exemptée des nouvelles règles dès juin dernier.
Photo: Guillaume Levasseur Archives Le Devoir La municipalité de Sainte-Marthe-sur-le-Lac a été exemptée des nouvelles règles dès juin dernier.

Le gouvernement du Québec a annoncé lundi 49 nouvelles exclusions à son moratoire sur la construction en zone inondable.

C’est la cinquième fois depuis la mi-juillet que des municipalités sont retirées de la zone d’intervention spéciale (ZIS), dont l'étendue a été critiquée par plusieurs élus municipaux.

Cette fois, ce sont de nouveaux secteurs dans 40 nouvelles municipalités qui sont retirés, ainsi que des secteurs de neuf municipalités où des ajustements avaient déjà été annoncés dans un arrêté ministériel le 5 août dernier.

En tout, l’ensemble des modifications apportées à la ZIS depuis la mi-juillet touche 106 municipalités.

Le moratoire sur la construction dans les zones inondables s’applique à l’intérieur de la ZIS. La mesure a été imposée par Québec en juin, le temps que la province se dote de nouvelles règles d’aménagement du territoire et d’une meilleure cartographie des zones inondables.

Peu après sa mise en place, de nombreux élus s'étaient plaints du fait que la ZIS incluait des secteurs qui n’avaient jamais été inondés.

Les municipalités avaient jusqu’au 19 août pour demander des ajustements à Québec. Le ministère des Affaires municipales pourrait donc effectuer d’autres modifications au cours des prochaines semaines.