Pas d’entente au rabais avec New York, dit l’opposition officielle à Legault

Photo: Graham Hughes La Presse canadienne François Legault

Québec — Le premier ministre François Legault ne doit pas conclure une « entente au rabais » sur le dos des Québécois pour exporter de l’électricité à New York. L’opposition officielle a ainsi remis en doute mercredi les aptitudes de négociateur du chef caquiste dans une mission qui sent « l’improvisation », pour reprendre les mots du député libéral Saul Polo. M. Legault était en visite à New York de dimanche à mardi, notamment pour convaincre la Ville d’acheter les surplus d’Hydro-Québec. Il a laissé entendre que tout contrat pour vendre ces surplus à un tarif qui est au-dessus de zéro est avantageux pour Hydro-Québec. Le libéral Saul Polo lui reproche d’entamer ces négociations dans une position de vulnérabilité.