Rapport sur les pesticides: le gouvernement caquiste refuse de s’engager

Québec — Le gouvernement Legault a refusé de s’engager à donner suite à un rapport de 2016 qui proposait des solutions de remplacement aux pesticides. Le ministre de l’Agriculture, André Lamontagne, a jeté le blâme sur le gouvernement libéral précédent pour ne pas avoir fait suite au rapport, mais n’a pas voulu lui-même assurer qu’il allait le mettre en oeuvre. Le rapport en question, obtenu par Radio-Canada, affirme qu’il y a lieu d’agir rapidement et avec vigueur pour inverser la tendance en matière d’usage des pesticides. Issu de l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA), le rapport préconise onze projets innovateurs de substitution des pesticides actuels par des biopesticides, ou encore des changements dans les pratiques.

LE COURRIER DE LA COLLINE

Chaque jeudi, l'équipe du Devoir à Québec résume l'essentiel de la semaine parlementaire. Retrouvez aussi la note de Michel David, notre chroniqueur politique. Inscrivez-vous, c'est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.