Ce que vous pensez du projet de loi sur la laïcité

Le projet de loi sur la laïcité du gouvernement Legault promet de replonger le Québec dans un débat enflammé sur le port de signes religieux. 
Photo: Olivier Zuida Le Devoir Le projet de loi sur la laïcité du gouvernement Legault promet de replonger le Québec dans un débat enflammé sur le port de signes religieux. 

Le projet de loi sur la laïcité a replongé le Québec dans un débat enflammé sur le port de signes religieux. Nous avons invité nos lecteurs à nous dire ce qu’ils en pensent. Résultat ? Des points de vue bien arrêtés et des opinions divisées.

Plusieurs ont accueilli avec enthousiasme un projet de loi qu’ils jugent nécessaire pour mettre un terme au débat.

« Le gouvernement fait très bien de “régler le débat” en utilisant la clause nonobstant [disposition de dérogation] […], n’en déplaise aux multiculturalistes de ce monde qui luttent contre la laïcité de l’État. » — Julien Valois-Francoeur

« Je suis athée et, bien que j’aurais aimé que le projet de loi aille plus loin, je dois féliciter le gouvernement pour les choix judicieux et les compromis qu’il a faits pour réunir le plus de citoyens possible. » — Réal Boivin

« En tant qu’enseignante, [je trouve que] la liberté intellectuelle des élèves est la valeur qui devrait primer tout le reste. » — Caroline Côté

« La foi n’étant pas une question d’apparence, je ne crois pas que le simple fait de retirer un symbole religieux (ou de le cacher sous ses vêtements) prive qui que ce soit de sa liberté de conscience. » — Mylène Nobert-Nadeau

Un projet de loi inopportun?

À l’opposé, de nombreux lecteurs ont fait valoir que le gouvernement Legault tente de régler un problème inexistant, qu’il cible injustement certaines minorités ou qu’il s’y prend tout simplement de la mauvaise façon.

« Je suis enseignant et je me demande bien comment le gouvernement pourra différencier un collègue portant un signe religieux d’un collègue portant un morceau de vêtement. Qui établira ce qu’est ou n’est pas un signe religieux ? […] Ce projet de loi va être un cauchemar d’application en plus d’être une fausse solution à un faux problème. » — Maxime Vinet-Béland

 

« C’est un projet divisif, qui trouble la paix sociale, qui attise la haine et qui cible des personnes dont certaines sont parmi les plus vulnérables de notre société. » — Patrick Lemay

« Un état laïque n’impose pas ses valeurs aux citoyens, même pas la valeur d’une non-religiosité, mais plutôt assure la liberté religieuse et/ou non religieuse pour tous et toutes. Le compromis Bouchard-Taylor est acceptable, mais pas la loi proposée par la CAQ. » — Stephan Wagner, aumônier depuis 12 ans

« L’impact, c’est que je songe à quitter cette province. J’y suis née, mais je n’ai peut-être plus l’intention d’y terminer mes jours. L’ambiance est devenue toxique. » — Helen Essertaize

À voir en vidéo