Lutte contre la pauvreté

Photo: JPD

Aucun nouveau logement abordable n’est prévu dans le premier budget caquiste. Le gouvernement prévoit plutôt des sommes pour ériger ceux qui avaient été annoncés au cours des années précédentes. Plus de 10 000 unités n’ont toujours pas été construites. Le budget y consacre 13,5 millions en 2019-2020, un montant qui sera presque trois fois plus important l’année suivante et qui finira par atteindre 46,4 millions durant les deux dernières années du mandat du gouvernement. En tout, ce sont 260 millions étalés sur sept ans qui seront attribués à la réalisation de ces logements, dont 72,8 millions seront alloués à Montréal. C’est une période jugée beaucoup trop longue par le Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), puisque des familles dans le besoin attendent déjà depuis longtemps. « C’est une claque au visage pour les centaines de milliers de personnes et de familles qui n’arrivent pas à se loger décemment, a réagi sa porte-parole, Véronique Laflamme. Le ministre des Finances affirme que les priorités des Québécois et des Québécoises sont au coeur de son budget, mais il semble ignorer les préoccupations des 244 120 ménages locataires ayant des besoins impérieux de logement. » L’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ), pour sa part, est satisfaite de cette mesure. Elle note également que le budget comprend une indexation de 25 % des coûts admissibles pour la construction de logements sociaux, qui n’avaient pas été indexés depuis environ dix ans.