Un nouveau commissaire à la santé et au bien-être sera en poste l’été prochain

La ministre québécoise de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann
Photo: Jacques Boissinot Archives La Presse canadienne La ministre québécoise de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann

La ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, annonce mercredi le lancement du processus qui mènera à la nomination du prochain commissaire à la santé et au bien-être (CSBE), qui doit entrer en poste l’été prochain.

Lors des prochaines semaines, divers partenaires du réseau de la santé et des services sociaux et des membres de la commission de la santé et des services sociaux seront conviés à siéger à titre de membres du comité de candidatures.

Ce comité devra proposer à la ministre une liste de noms de personnes qu’il jugera aptes à être nommées à titre de commissaire. À la fin du processus, la ministre soumettra une recommandation au Conseil des ministres.

La ministre McCann estime que le CSBE joue un rôle important en tant qu’observateur indépendant du système de santé et des services sociaux, notamment en émettant des recommandations permettant d’améliorer l’accessibilité et la qualité des services offerts aux usagers.

Lors du dépôt du budget de mars 2016 du précédent gouvernement du Parti libéral (PLQ), les activités du CSBE ont été abolies, ce qu’avait dénoncé le titulaire du poste à l’époque, Robert Salois. Il avait rappelé que le commissaire était un acteur indépendant des lobbys, du ministre et du ministère de la Santé, ainsi que des différentes personnes qui oeuvrent au sein du réseau.