Québec refuse de parler de stérilisation forcée avec le gouvernement fédéral

Ottawa — Québec ne se joindra pas au groupe de travail que veut former le gouvernement fédéral pour examiner les allégations voulant que des femmes autochtones aient été stérilisées contre leur gré. Un porte-parole de la ministre de la Santé du Québec a confirmé jeudi que la province avait refusé en janvier l’invitation d’Ottawa à rencontrer des représentants des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux à ce sujet. Alexandre Lahaie, un attaché de presse de la ministre Danielle McCann, a dit que le gouvernement québécois était très sensibilisé au sujet des stérilisations forcées. Il a fait savoir que des discussions étaient déjà en cours avec un certain nombre de Premières Nations, à Québec, et a rappelé que la santé était de compétence provinciale.

À voir en vidéo