Le directeur général du Parti québécois quitte son poste

Photo: Valérian Mazataud Archives Le Devoir

Le directeur général du Parti québécois, Alain Lupien, quitte son poste.

La formation politique en a fait l’annonce mardi matin par voie de communiqué.

M. Lupien et la présidente du parti, Gabrielle Lemieux, ont pris cette décision conjointement, selon ce que rapporte le communiqué.

On peut y lire que le lien d’emploi a été « conclu afin de mettre en oeuvre les nouvelles orientations qui sont en cours de définition par le conseil exécutif national et considérant les mandats accomplis par M. Lupien ».

Rappelons que le Parti québécois s’est engagé dans une énième reconstruction, après sa déroute subie aux élections d’octobre dernier, qui l’ont fait passer de 28 à 10 sièges.

La semaine dernière, au caucus présessionnel du Parti québécois, M. Lupien était présent pour assister aux délibérations des élus.

Il demeure en poste jusqu’à la fin février pour assurer la transition.

Dans le communiqué, M. Lupien affirme qu’il « arrive maintenant au moment de passer le flambeau » et qu’il entend le faire avec « la plus grande collaboration et ouverture possible afin de réussir une transition harmonieuse ».

LE COURRIER DE LA COLLINE

Chaque jeudi, l'équipe du Devoir à Québec résume l'essentiel de la semaine parlementaire. Retrouvez aussi la note de Michel David, notre chroniqueur politique. Inscrivez-vous, c'est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.