Tribunal spécialisé en crimes sexuels: LeBel parle d’un «accompagnement»

Plutôt que d’un tribunal spécialisé dans les crimes sexuels, la ministre de la Justice, Sonia LeBel, a parlé lundi soir d’un nouvel « accompagnement à visage humain » des victimes de violences sexuelles et conjugales. En après-midi, Mme LeBel avait rencontré les députées Véronique Hivon (PQ), Hélène David (PLQ) et Christine Labrie (QS) dans le but de discuter de la proposition de Mme Hivon de créer un Tribunal spécialisé en crimes sexuels. Cette démarche non partisane vise à rétablir la confiance des victimes d’agression envers le système de justice. En entrevue à RDI avant la rencontre, Mme LeBel avait rejeté l’idée de créer un tribunal complètement à part des autres pour traiter ces crimes.

LE COURRIER DE LA COLLINE

Nouvelle infolettre

Chaque jeudi, l'équipe du Devoir à Québec résume l'essentiel de la semaine parlementaire. Retrouvez aussi la note de Michel David, notre chroniqueur politique. Inscrivez-vous, c'est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.