Qui est Benoit Charette, le nouveau ministre de l’Environnement?

Benoit Charette fait son entrée à l’Assemblée nationale en 2008 à titre de député de Deux-Montagnes sous la bannière du Parti québécois.
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Benoit Charette fait son entrée à l’Assemblée nationale en 2008 à titre de député de Deux-Montagnes sous la bannière du Parti québécois.

C’est sous la bannière du Parti québécois que Benoit Charette fait son entrée à l’Assemblée nationale en 2008 à titre de député de Deux-Montagnes. À l’été 2011, alors qu’une crise entourant le leadership de Pauline Marois déchire le Parti québécois, il quitte le caucus péquiste, disant ne plus croire en l’idée de tenir un référendum sur la souveraineté du Québec dans un avenir rapproché. Il siège alors comme indépendant, puis se joint à la Coalition avenir Québec en décembre de la même année.

En 2012, Benoit Charette perd sa circonscription aux mains du candidat péquiste Daniel Goyer. Benoit Charette fait son retour à l’Assemblée nationale en 2014 à titre de député caquiste de Deux-Montagnes. Il est réélu le 1er octobre 2018, mais est boudé par le premier ministre François Legault lors de la composition de son cabinet.

Avant de faire le saut en politique, le diplômé de l’École nationale d’administration publique a fait ses armes à la Fondation Jules et Paul-Émile Léger, au Forum jeunesse des Laurentides, à l’Agence intergouvernementale de la Francophonie et au ministère des Relations internationales du Québec.

L’homme de 42 ans est père de trois enfants.