Le cowboy William Laroche devient le candidat du PLQ dans Roberval

L’actuel président du Festival du cowboy de Chambord, William Laroche, sera le candidat libéral à l’élection partielle dans la circonscription de Roberval.
Photo: Facebook / William Laroche L’actuel président du Festival du cowboy de Chambord, William Laroche, sera le candidat libéral à l’élection partielle dans la circonscription de Roberval.

L’actuel président du Festival du cowboy de Chambord, William Laroche, est le candidat libéral à l’élection partielle dans la circonscription de Roberval, au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

L’homme de 27 ans, qui est également conseiller municipal à Chambord, espère remporter l’élection du 10 décembre et ainsi combler le siège laissé vacant par l’ex-premier ministre Philippe Couillard.

Il affronte Nancy Guillemette, une ancienne échevine de la Ville de Roberval, qui se présente pour la Coalition avenir Québec (CAQ), et le chef cuisinier et militant indépendantiste Luc-Antoine Cauchon, qui portera les couleurs de Québec solidaire (QS). Le Parti québécois (PQ) compte présenter son candidat cette semaine.

L’élection complémentaire du 10 décembre a été rendue nécessaire par la démission de M. Couillard, à la suite de la défaite de son gouvernement lors du scrutin général du 1er octobre.

En vertu de la loi, le premier ministre François Legault avait six mois devant lui, donc jusqu’en avril 2019, pour déclencher le scrutin et trouver un successeur à M. Couillard, mais il a préféré procéder rapidement.

Lors du scrutin du 1er octobre, M. Couillard avait récolté 42 % du vote, suivi de Denise Trudel de la CAQ avec 24 % du vote.

« Mon implication dans ma communauté, ma connaissance des enjeux locaux et mon désir d’améliorer la vie des citoyens m’ont grandement motivé à me présenter avec le Parti libéral du Québec, a affirmé M. Laroche dans un communiqué, lundi. L’équipe libérale a bien représenté les citoyens de la circonscription de Roberval durant les dernières années et je mettrai toute l’énergie nécessaire pour poursuivre le travail. »

Né à Saint-Prime, dans Roberval, M. Laroche s’implique dans sa communauté à titre de conseiller municipal, président du Festival du cowboy de Chambord et pompier volontaire.

« C’est important d’avoir des jeunes qui osent se lancer en politique, a déclaré le chef intérimaire du PLQ, Pierre Arcand. La jeunesse apporte un éclairage différent sur bien des dossiers. »

La tenue d’une élection complémentaire coûte environ 600 000 $.

LE COURRIER DE LA COLLINE

Chaque jeudi, l'équipe du Devoir à Québec résume l'essentiel de la semaine parlementaire. Retrouvez aussi la note de Michel David, notre chroniqueur politique. Inscrivez-vous, c'est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.