QS souhaite que les jeunes athlètes soient protégés par les normes du travail

Le co-porte-parole de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Le co-porte-parole de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois

Au 24e jour de la campagne électorale, Québec solidaire revient à la charge avec l’application des normes du travail aux jeunes athlètes.

En point de presse devant le centre Vidéotron, à Québec, le co-porte-parole Gabriel Nadeau-Dubois a promis d’abroger l’article 1 du projet de loi 176, qui prive les jeunes athlètes aux études de la protection des normes du travail.

Advenant son accession au pouvoir, la formation de gauche s’engage à mettre sur pied un comité d’étude chapeauté par le ministère du Travail afin de se pencher sur la réalité des jeunes sportifs comme ceux de la Ligue de hockey junior majeure (LHJMQ).

Ce comité consulterait les joueurs eux-mêmes, leurs parents, les agents, de même que le milieu scolaire pour ensuite conseiller un gouvernement solidaire dans sa légifération.

« Si le problème c’est le manque de revenus des plus petites équipes, alors discutons-en et trouvons une solution. Mais ne le faisons pas aux dépens des travailleurs et travailleuses », a déclaré M. Nadeau-Dubois dans un communiqué, samedi.