Le PQ veut s’attaquer au salaire des patrons

Photo: Graham Hughes La Presse canadienne

Le Parti québécois veut limiter la rémunération des patrons de sociétés d’État à 250 000 $ et taxer les salaires des hauts dirigeants des compagnies publiques. « Personne, dans l’administration publique, désormais, ne gagnera plus que le premier ministre », a statué Jean-François Lisée mardi. Sous sa gouverne, la rémunération des successeurs des recteurs ou du dirigeant d’Hydro-Québec serait ramenée à un demi-million. Les salaires de hauts dirigeants de compagnies publiques seraient aussi taxés s’ils dépassent de 30 fois la rémunération moyenne des employés. Le PQ souhaite aussi utiliser les montants récupérés par la taxation des géants du numérique situés hors Québec pour financer des mesures « sociales ». Il voulait auparavant utiliser ces sommes pour baisser la TVQ.