Couillard appuie le rodéo

Philippe Couillard s’est fait huer dimanche après-midi lorsque le carrosse le « Gypsy Cob », dans lequel il prenait place, s’est engagé dans l’arène de rodéo de Saint-Tite. Le chef du PLQ avait pourtant enfilé un manteau tout neuf, dont l’un de ses assistants s’est empressé de couper le fil d’étiquette avant qu’il ne s’assoie dans le carrosse tout blanc. M. Couillard s’était engagé à appuyer le Festival western de Saint-Tite, y compris la discipline du rodéo, même si celle-ci contrevient, selon des experts, à la nouvelle Loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal. « Le festival de Saint-Tite va continuer de fonctionner », a-t-il promis, avant d’ajouter : « On peut-tu avoir du plaisir ensemble au Québec ? » Il n’a toutefois pas récité la traditionnelle « prière du cowboy ».