Les libéraux dépensent comme des solidaires, pense Legault

M. Legault a lancé une nouvelle fois un appel clair aux « nationalistes » et aux « péquistes » qui cherchent une solution de rechange aux libéraux.
Photo: Ryan Remiorz La Presse canadienne M. Legault a lancé une nouvelle fois un appel clair aux « nationalistes » et aux « péquistes » qui cherchent une solution de rechange aux libéraux.

Quelle est la différence entre Québec solidaire (QS) et le Parti libéral du Québec (PLQ) ? François Legault a soutenu dimanche qu’il ne sait plus trop, tant les libéraux et le « père Noël Couillard » se livrent selon lui à une « orgie de dépenses ».

« J’ai très hâte de voir le cadre financier de Philippe Couillard, a-t-il dit depuis Lac-Mégantic. Depuis des mois, le PLQ ressemble à QS. Il est de plus en plus le parti qui ressemble à QS, et de moins en moins le parti de l’économie ». Cette idée que la CAQ serait le nouveau « parti de l’économie » est martelée par François Legault depuis le début de la campagne.

Il a repris le thème à quelques reprises dans son point de presse. « On voit que ceux qui dépensent le plus, c’est QS. Après, c’est les libéraux. Et ce n’est pas dans l’habitude des libéraux. [Avant], ceux qui votaient libéral se souciaient aussi du fardeau fiscal. Mais on ne sent plus ça chez les libéraux de Couillard », pense-t-il.

M. Legault a lancé une nouvelle fois un appel clair aux « nationalistes » et aux « péquistes » qui cherchent une alternative aux libéraux. Il avait fait la même chose il y a quelques jours, en même temps qu’il associait sa politique de réduction de l’immigration à une mesure de protection de l’identité québécoise et de la survie du français.

Dimanche, il a aussi fait des appels de phare aux « conservateurs et libéraux fédéraux », ceux qui « souhaitent d’abord que ce soit un projet à l’intérieur du Canada. C’est la première campagne en 50 ans que la question de l’urne ne sera pas à propos de la souveraineté du Québec. »