La CAQ empile les projets pour Québec

Le document de la CAQ parle d’un projet de « transport structurant », mais François Legault a bien précisé qu’il pense à un tramway pour la Ville de Québec.
Photo: Ville de Québec Le document de la CAQ parle d’un projet de « transport structurant », mais François Legault a bien précisé qu’il pense à un tramway pour la Ville de Québec.

Un troisième lien, un tramway, un échangeur, une nouvelle traverse fluviale, etc. : si la Coalition avenir Québec (CAQ) est élue en octobre, et si elle réalise ce qu’elle promet pour la région de Québec, les projets seront abondants. Mais à quel prix ? Mystère.

Contrairement à ses habitudes, François Legault n’a pas voulu dévoiler l’ampleur de ses engagements, samedi. La CAQ entend financer les projets promis à même le Plan québécois des infrastructures (PQI), doté d’une enveloppe de 100 milliards. Mais elle ne peut dire précisément combien cela coûterait.

« On n’a pas des ingénieurs qui travaillent pour la CAQ, a fait valoir M. Legault en point de presse au quai des Cageux. [Ce que le parti a en main], ce sont des estimés et on est convaincus qu’on est capable de travailler à l’intérieur de l’enveloppe de 100 MM. »

Voilà pour les chiffres. Pour les projets — largement connus pour la plupart —, la liste donne notamment :

  • Un troisième lien. C’est la priorité, a réitéré François Legault. La CAQ veut le construire à l’est, et promet de commencer les travaux « avant octobre 2022 ».
  • Un tramway. Le document de la CAQ parle d’un projet de « transport structurant », mais François Legault a bien précisé qu’il pense à un tramway pour la Ville de Québec.
  • Réaménager la tête des ponts. On promet de lancer les travaux dans un premier mandat.
  • Moderniser la navette fluviale Québec-Lévis. La CAQ parle notamment d’étudier l’idée d’implanter une nouvelle traverse rapide sans voiture.
  • Circulation à Lévis. Élargissement de la 20, réaménagement de la 116 et de la 132, construction d’un viaduc, arrivée d’Uber et autres services du type sur la Rive-Sud : la CAQ promet d’être de tous les projets.
 

À noter que la CAQ a présenté aux médias un document cartonné de 16 pages pour expliquer sa vision pour Québec. La veille, la présentation des engagements pour l’Est de Montréal tenait sur deux feuilles de papier.