Le péquiste Sylvain Roy fera campagne malgré un cancer de la gorge

Le député péquiste de Bonaventure, Sylvain Roy, participera à la campagne électorale malgré son diagnostic de cancer.
Photo: Facebook / Sylvain Roy Le député péquiste de Bonaventure, Sylvain Roy, participera à la campagne électorale malgré son diagnostic de cancer.

Le député du Parti québécois (PQ) Sylvain Roy participera à la campagne électorale dans la circonscription de Bonaventure, en Gaspésie, même s’il a appris en avril qu’il souffrait d’un cancer de la gorge.

Il subira des traitements de chimiothérapie et de radiothérapie pendant sept semaines, soit en pleine campagne électorale, mais il assure que plusieurs de ses collègues de la députation et des militants viendront l’appuyer.

Le député Roy, qui vient d’avoir 54 ans, s’est fait dire que ses chances de guérison étaient excellentes ; elles ont été estimées à 95 %.

Il croit pouvoir mener une campagne électorale efficace, mais il ajoute que personne ne réagit de la même façon aux traitements qu’il devra subir. Il a promis à sa famille qu’il n’irait pas au-delà de ses forces.

L’élu péquiste affirme que la région de la Gaspésie fait face à de nombreux défis et il refuse de prendre le siège de simple spectateur.

Sylvain Roy est porte-parole de l’opposition officielle en matière de forêts, de faune et de parcs, de même que pour la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine.