L’ancienne conseillère municipale Manon Gauthier sera candidate pour la CAQ

Manon Gauthier a occupé de 2013 à 2017 le poste de responsable de la Culture et du patrimoine au sein de l’administration de l’ex-maire de Montréal, Denis Coderre. 
Photo: Équipe Denis Coderre Manon Gauthier a occupé de 2013 à 2017 le poste de responsable de la Culture et du patrimoine au sein de l’administration de l’ex-maire de Montréal, Denis Coderre. 

L’ancienne conseillère municipale Manon Gauthier sera candidate pour la Coalition avenir Québec (CAQ) dans la nouvelle circonscription de Maurice-Richard, où elle tentera de déloger l’actuelle ministre de la Culture, Marie Montpetit.

La candidature de Mme Gauthier devrait être officialisée dans les prochains jours, ont indiqué des sources au Devoir. Originaire de la Mauricie, Mme Gauthier a décidé de se présenter dans le premier quartier qui l’a accueillie lorsqu’elle est arrivée à Montréal.

Entre-temps, la principale intéressée a publié sur sa page Facebook un message dans lequel elle évoque son avenir professionnel. Elle y avoue aussi avoir fait l’objet l’an dernier d’une accusation de conduite avec les facultés affaiblies.

« Plusieurs d’entre vous avez [sic] sans doute entendu certaines informations au sujet de mon avenir professionnel. J’aurai effectivement une grande nouvelle à vous annoncer dans les prochains jours », écrit celle qui a occupé de 2013 à 2017 le poste de responsable de la Culture et du patrimoine au sein de l’administration de l’ex-maire de Montréal, Denis Coderre.

« Dans la foulée d’une série d’enjeux de santé en 2017 dont j’avais largement sous-estimé l’ampleur, j’ai fait l’objet d’une interception par la police pendant mes vacances. Je présentais alors des symptômes de facultés affaiblies. Il importe de préciser qu’il a été conclu que le taux d’alcoolémie n’était pas en cause », poursuit-elle.

Selon nos informations, Mme Gauthier aurait fait une crise de spasmes alors qu’elle se trouvait chez une amie. Après avoir pris des médicaments, elle aurait pris le volant pour rentrer chez elle. Mme Gauthier a toutefois été interceptée pour un excès de vitesse. Durant l’interception, les policières ont constaté que Mme Gauthier présentait des signes de facultés affaiblies.

Mme Gauthier avait quitté la vie municipale en 2017, avant le déclenchement des élections municipales. Elle était alors pressentie pour être nommée présidente-directrice générale de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BANQ). Elle a toutefois été écartée à la suite de l’arrivée de Mme Montpetit comme ministre de la Culture après un remaniement ministériel.