Les promesses électorales des partis politiques

Que proposez-vous pour améliorer le quotidien des habitants de Jacques-Cartier ?

Parti libéral du Québec :

«Notre gouvernement a créé le Secrétariat aux relations avec les Québécois d’expression anglaise en novembre 2017 […] Il s’agit d’une première dans l’histoire du Québec qui répondait à une demande de longue date de la communauté d’expression anglaise de se doter d’une structure formelle au sein du gouvernement […] L’engagement du gouvernement s’est également concrétisé par l’attribution de 25 millions de dollars dans le dernier budget pour la réalisation du mandat du Secrétariat. Ces sommes seront notamment utilisées pour contribuer à la rétention de jeunes Québécois d’expression anglaise par l’employabilité et diffuser des connaissances scientifiques en soutien à la vitalité des communautés d’expression anglaise. »

Parti québécois :

« Le Parti québécois a toujours reconnu la contribution et le rôle historique des Québécoises et des Québécois de langue anglaise dans l’essor et l’évolution de la société québécoise. Le Parti québécois s’engage à adopter des mesures et des politiques qui assureront le respect des droits fondamentaux de la communauté anglophone, dans un contexte où le français est reconnu comme étant la langue officielle du Québec, notamment en désignant un ministre pour assurer un dialogue constant avec la communauté anglophone […] Aux citoyens de l’ouest de Montréal, nous proposons une solution mieux adaptée et plus efficace que le REM ; en outre, la réduction des émissions de GES serait plus importante, et il y aurait réellement moins de voitures sur les routes montréalaises. »

Coalition avenir Québec :

« […] Les Québécois attendent toujours des heures avant de voir un médecin. Les familles de Jacques-Cartier n’y échappent pas : à l’hôpital général du Lakeshore, le temps d’attente moyen des patients sur civière est de 17 h 23, soit cinq heures au-dessus de la cible provinciale. Dans le réseau local de santé où est située la circonscription, 62 000 patients sont orphelins d’un médecin de famille, dont 10 000 inscrits sur la liste d’attente. La CAQ va revoir le mode de rémunération des médecins de famille en les payant à la prise en charge d’un certain nombre de patients au lieu d’être rémunérés à l’acte. Un gouvernement de la CAQ augmentera aussi les heures d’ouverture en première ligne le soir et la fin de semaine dans les secteurs où il y a des besoins importants, et permettra aux patients de prendre rendez-vous par Internet avec leur médecin. On pourra ainsi faire diminuer l’achalandage dans les urgences. »

Nicolas Chatel-Lauray, candidat pour Québec solidaire dans Jacques-Cartier :

« La décentralisation est au cœur de la vision de Québec solidaire pour l’avenir de nos services publics. C’est particulièrement important pour la communauté anglophone, dont les institutions sont garantes de sa vitalité. Comme d’autres, elle a fait les frais de l’obsession centralisatrice de Gaétan Barrette : regardez l’état de l’hôpital Lakeshore ! Toutes les décisions le concernant sont maintenant prises au CIUSSS, loin de notre réalité. Ce n’est pas en fusionnant les agences du secteur de la santé comme l’ont fait les libéraux qu’on donne de meilleurs soins aux gens. Québec solidaire va rapprocher les leviers décisionnels des communautés que les établissements desservent. Nos adversaires préfèrent éliminer les structures locales et prendre toutes les décisions à Québec. »

Consultez la suite du dossier