«Vigie parité», septième mise à jour: 46,26 % de candidates

Le Devoir a lancé le 8 mars « Vigie parité », un projet qui durera jusqu’au début de la campagne électorale sur nos plateformes numériques. Il mesure chaque lundi où en sont les partis politiques par rapport à leur intention de recruter plus de femmes.

Le ratio de candidates officiellement investies à ce jour par l’un ou l’autre des quatre partis présents à l’Assemblée nationale se maintient sous la barre des 50 % avec un taux de 46,26 %, montre la septième mise à jour de la Vigie parité.

Celle-ci révèle que, des 134 candidats nommés par le Parti libéral du Québec (PLQ), le Parti québécois (PQ), la Coalition avenir Québec (CAQ) ou Québec solidaire (QS), on compte 62 femmes. Considérant que ces quatre partis auront chacun 125 candidats pour la campagne, ils ont actuellement nommé un peu plus d’un candidat sur cinq.

 

Québec solidaire continue de tirer la moyenne vers le haut avec 60 % de candidates. La CAQ — où les candidats sont nommés directement par le chef François Legault, contrairement aux autres partis qui laissent les militants décider — se démarque également avec 51,85 % de candidates. Le PLQ suit en troisième position avec 41,94 % de candidates, en hausse de 5 %. Le PQ ferme la marche avec 30,56 %, largement en deçà de la zone paritaire.

Celle-ci débute à 40 %, selon le Groupe Femmes, Politique et Démocratie (GFPD), qui propose l’adoption d’une loi rendant obligatoire l’atteinte de ce seuil de candidates pour les élections de 2022 et de 45 % aux élections suivantes de 2026. La semaine dernière, le premier ministre Philippe Couillard s’est engagé à débattre de la proposition avec son caucus. Il s’est toutefois montré prudent en élargissant le débat à la sous-représentation des groupes minoritaires à l’Assemblée nationale. « Faut-il faire un projet de loi pour [assurer] un pourcentage de personnes avec un handicap, un pourcentage… ? Plus on légifère, plus on risque de faire des erreurs. Alors, on va être prudents », a-t-il dit.

Pour un rappel des promesses de chaque parti, lisez le premier article de notre série.