Éthique: la commissaire ouvre une enquête sur Gaétan Barrette

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette

La commissaire à l’éthique a ouvert vendredi une enquête sur le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, à la demande du Parti québécois

La députée Diane Lamarre a sollicité la commissaire Ariane Mignolet afin qu’elle détermine si « l’intérêt personnel » du ministre Barrette a « influencé son indépendance de jugement, et si ses intérêts personnels ainsi que ceux de sa formation politique ont été favorisés ».


Sa requête fait suite à la diffusion d’un reportage de l’émission Enquête dans lequel il est allégué que Gaétan Barrette aurait freiné un projet de services de pédiatrie spécialisés parce que celui-ci devait se concrétiser dans la circonscription de Taillon, représentée par Diane Lamarre. « La politique n’a aucun rapport là-dedans », s’est défendu le ministre jeudi. Si le projet n’a pas encore vu le jour, c’est parce qu’il n’a jamais fait partie des priorités des hôpitaux de la Rive-Sud, a-t-il justifié.

La politique n’a aucun rapport là-dedans

La Coalition avenir Québec (CAQ) a aussi réclamé des enquêtes, tant de la commissaire à l’éthique que du commissaire au lobbyisme et de la vérificatrice générale (VG). Vendredi, la CAQ a fait parvenir des lettres à chacune de ces instances. Le commissaire au lobbyisme s’est engagé à faire un suivi, tandis que la VG n’a pas encore annoncé ses intentions.