Le président de la SSJB, Maxime Laporte, veut être candidat pour le PQ

Le président général de la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal, Maxime Laporte
Photo: Jacques Nadeau Archives Le Devoir Le président général de la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal, Maxime Laporte

Le président général de la Société Saint-Jean-Baptiste (SSJB) de Montréal, Maxime Laporte, annonce lundi son intention de briguer l’investiture du Parti Québécois (PQ) dans la circonscription de Pointe-aux-Trembles.

L’actuelle députée péquiste de Pointe-aux-Trembles, Nicole Léger, a annoncé la semaine dernière qu’elle ne serait pas candidate aux élections d’octobre prochain.

Maxime Laporte, qui est âgé de 30 ans, compte présenter au cours de sa campagne un programme comprenant des propositions visant l’amélioration de la qualité de vie des familles et des travailleurs, l’avancement de la justice sociale, de même que des mesures pour l’environnement et le respect de la diversité.

Maxime Laporte, qui est avocat, est devenu le 80e président de l’histoire de la SSJB en 2014.

3 commentaires
  • Josée Duplessis - Abonnée 22 janvier 2018 08 h 07

    Il fera un excellent candidat.

    • Gilles Théberge - Abonné 22 janvier 2018 11 h 11

      Et un excellent député !

    • Jean-Pierre Martel - Abonné 22 janvier 2018 15 h 48

      …et quelqu’un qui n’a jamais cessé de lutter contre l’anglicisation de Montréal.