La présidente de la FIQ juge «vraiment intéressant» le plan du PQ en santé

La présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec, Régine Laurent
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne La présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec, Régine Laurent

La présidente de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), Régine Laurent, a louangé jeudi le plan du Parti québécois (PQ) en santé — qui reprend plusieurs de ses revendications de longue date.

« Je ne veux pas faire de comparaison, mais ça, c’est comme plus détaillé », a-t-elle dit au sujet du plan péquiste, qu’elle comparait à celui de la Coalition avenir Québec (CAQ), dévoilé plus tôt cette semaine.

« J’ai hâte d’avoir une discussion avec eux, parce que ce que j’ai vu [mercredi], c’est vraiment intéressant, ce sont des choses qu’on prône depuis plusieurs années : l’élargissement des professionnels en soins, plus d’autonomie, [une approche] plus axée sur une meilleure prise en charge des patients », a-t-elle ajouté.

Régine Laurent a été invitée aux caucus de la rentrée de la CAQ et du PQ. Elle rencontrera aussi Québec solidaire et soutient qu’elle discute « régulièrement » avec le ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

« Pas de propositions » à la CAQ

Réunies à Shawinigan lundi et mardi, les troupes de François Legault ont surtout insisté sur l’importance d’assurer l’accès à un médecin de famille pour chacun des Québécois. Ils ont aussi suggéré de revoir le mode de rémunération — à l’acte — afin qu’il prenne la forme d’un système de paiement mixte ou par capitation, ce qui implique de fournir une somme forfaitaire basée sur le temps de travail ou le nombre de patients.

Or, « on ne m’a pas fait part de propositions comme telles, a admis Régine Laurent. C’était plus une discussion avec des questions ».

Le PQ propose quant à lui de décloisonner les professions du domaine de la santé et d’augmenter le pouvoir des infirmières et d’autres professionnels de la santé, notamment les psychologues, les physiothérapeutes, les pharmaciens et les travailleurs sociaux. Le parti propose aussi une nouvelle norme pour la rémunération ; une « norme québécoise tenant compte de la part de la richesse que la société consent à verser à ses médecins ».

« Jusqu’ici, oui [les propositions du PQ sont les plus intéressantes], a analysé Régine Laurent. On a eu des discussions avec la CAQ. Ce que le PQ présente, c’est intéressant pour nous comme professionnelles en soins et pour les patients et pour le réseau de la santé. […] Ça va dans le sens de nos orientations, de nos valeurs. »

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, a quant à lui fustigé les plans caquiste et péquiste en santé. « Bon, alors le PQ a présenté son plan : comme pour la CAQ, aucune nouveauté ! » a-t-il écrit sur Twitter. « PQ, santé : confusion, manipulation ! Du pur Jean-François Lisée », a-t-il ajouté.

 

 

 

« Ils veulent partir en guerre contre les médecins, créer du désordre dans le réseau », a-t-il aussi déclaré dans les couloirs du Parlement. « La CAQ “veut”. Pas de plan, pas de propositions, pas de budget. CAQ = gérant d’estrade », a-t-il aussi lancé.

Les médecins peu emballés

Du côté de la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ), le porte-parole Jean-Pierre Dion a dénoncé le discours « réducteur et à la limite un peu infantilisant » de la CAQ, qui souhaite que 100 % des Québécois aient accès à un médecin de famille. « C’est le souhait de tout le monde. Mais c’est impossible. Il y a des gens en CHSLD qu’on ne peut pas inscrire [...] il y en a qui n’en veulent pas [par exemple] un homme de 21 ans en pleine santé », a-t-il illustré. « Et dans les régions où on est à 85 %, les médecins continuent d’inscrire des patients », a-t-il précisé.

Quant au PQ, sa solution concernant l’octroi de pouvoirs supplémentaires aux infirmières est intéressante, mais difficilement applicable, selon lui, en raison de la pénurie d’infirmières. 

« Il n’y a pas une infirmière sur cinq qui travaille en première ligne au Québec, a-t-il souligné. On en veut, des infirmières. [...] Mais le problème réel, c’est la pénurie d’infirmières dans les cliniques. » 

La Fédération des médecins spécialistes n’a pas souhaité commenter les propositions des oppositions. « Pendant que les politiciens font de la politique, les médecins soignent les patients », a lancé la porte-parole Nicole Pelletier. 

18 commentaires
  • Christian Montmarquette - Abonné 31 août 2017 11 h 11

    Régine Laurent : Future candidate du PQ

    C'est pas un grand secret de croire que Régine Laurent est une péquiste.

    La FIQ appuyait entre autres, le toyotisme et le lean manegement défendu autant par les néolibéraux du PQ que du PLQ, qui épuise le personnel et traite malades comme s'ils étaient placés sur une ligne de montage dans l'industrie d'automobile.

    Régine Laurent sera une des candidate du PQ aux prochaines élections..

    On gage combien?

    Christian Montmarquette

    • Sylvain Bolduc - Abonné 31 août 2017 12 h 09

      Vous êtes de mauvaise foi......comme le parti que vous défendez aveuglement....

    • Frank Jette - Abonné 31 août 2017 12 h 24

      Et vous M. Montmarquette, qui ne sait pas que vous êtes le plus anti-PQ des réseaux sociaux?
      Dès que quelqu'un appuie quelque chose du PQ, il devient mauvais à vos yeux? Que pensez-vous de la proposition actuelle en santé du PQ?

    • Christian Montmarquette - Abonné 31 août 2017 13 h 01

      À Frank Jette,

      "Dès que quelqu'un appuie quelque chose du PQ, il devient mauvais à vos yeux?" - Frank Jette

      Cela fait malheureusement bien longtemps que je suis au fait que la FIQ et Régine Laurent penchent du côté du PQ, puisque la FIQ avait aussi appuyé le projet de Charte des valeurs du PQ en 2013.

      Or, je ne critique pas Régine Laurent parce qu'elle est péquiste. Je me doute qu'elle soit péquiste justement parce qu'elle avait appuyé d'importantes politiques pas toujours très à gauche du PQ.

      Des politiques péquistes aussi critiquées par des éléments de sa base syndicale, comme ce que les néolibéraux du PQ et du PLQ appellent si gentiment: "l'optimisation des soins". Une novelangue à l'image de Philippe Couillard qui appelait l'austérité de "la rigueur budgétaire" pour aider à faire passer la pilule si vous me permettez l'expression.

      Régine Laurent, qui terminera son mandat syndical en décembre, semble donc avoir très bien su mettre en place son plan de carrière.

      Christian Montmarquette


      Référence:

      "Le principal syndicat des infirmières appuie la Charte" - Le Devoir, 6 décembre 2013

      http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-soci


      .

    • David Cormier - Abonné 31 août 2017 14 h 57

      Toujours autant de mauvaise foi, ce monsieur Montmarquette. Madame Laurent, candidate du PQ? Sont-ce là de nouveaux "faits alternatifs" de monsieur Montmarquette?

      "Mme Laurent quittera bientôt la présidente du syndicat qui représente principalement des infirmières. Elle n'a « pas l'intention » de se lancer en politique. Si un parti lui faisait une offre, elle dirait « tout à fait » non. « Depuis que je suis élue qu'il y a eu des approches, mais non merci », a-t-elle dit."

      http://www.lapresse.ca/actualites/sante/201708/31/

    • Sylvain Bolduc - Abonné 31 août 2017 16 h 54

      Êtes-vous pour ou contre l'amélioration du système de santé M. Montmarquette? On dirait que non...

      Pourtant vous avez un médecin dans votre parti qui ne propose pas grand-chose en santé si ce n'est qu'il est bien heureux de sa fulgurante hausse de salaire!

    • Christian Montmarquette - Abonné 31 août 2017 20 h 19

      "Vous avez un médecin dans votre parti qui ne propose pas grand-chose en santé.." - Sylvain Bolduc

      Tellement ridicule, qu'on se demande si ça vaut la peine de répondre.

      Informez-vous.

    • Christian Montmarquette - Abonné 1 septembre 2017 07 h 35

      À David Cormier,

      "Sont-ce là de nouveaux "faits alternatifs" de monsieur Montmarquette?" -David Cormier

      Vous devriez vérifier vos informations avant de parler de faits alternatifs. D'autant plus qu'il ne s'agit que d'un pronostique ouvertement et préalablement admis de ma part.

      Référence :

      La présidente de la FIQ, Régine Laurent, quittera ses fonctions en décembre

      "Questionnée à savoir si une carrière politique pouvait l'attirer après ses années de syndicalisme, Mme Laurent a choisi de répondre par une boutade: «Quand j'y pense, je me vois en pyjama sur mon sofa en train de lire, ce qui est incompatible avec une carrière politique.» Mais elle ne ferme pas la porte à la politique. " - La Presse, 06 juin 2017.

    • Christian Montmarquette - Abonné 1 septembre 2017 10 h 18

      À noter que tant que Régine Laurent occupera ses fonctions à la FIQ, il lui sera impossible d'afficher ouvertement ses orientations politiques. C'est pourquoi elle ne peut actuellement répondre que non, ou par des boutades comme elle l'a fait dans La Presse.

  • Armand Roy - Abonné 31 août 2017 12 h 09

    Régine Laurent rencontrera aussi Québec solidaire.

    Elle va voir ce que vous avez à proposer, elle va peut-être trouver des solutions intéressantes chez vous aussi, à vous de lui faire une meilleure offre. Soyez aimable et positif plutôt de d'insulter la FIQ qui représente 75,000 membres qui travaillent forts dans le domaine de la santé dont 90% de femmes.

    • Christian Montmarquette - Abonné 31 août 2017 13 h 16

      À Armand Roy,

      "Soyez aimable et positif plutôt de d'insulter la FIQ." - Armand Roy

      On a pas à être complaisant avec nos représentants.tes syndicaux et politiques. On a mettre carte sur table et dire les choses qu'on croit devoir être dites.

      Mais je ne doute pas que le PQ ait courtisé Régine Laurent à tour de bras pour tenter de l'avoir comme candidate. Dans la tourmente identitaire dans laquelle le PQ ne cesse de gaffer.. Une représentante des communautés visibles serait une prise en or.

      Ce qui ne m'empêche pas de penser que c'est une position passablement contradictoire pour une leader syndicale d'appuyer un parti qui, non seulement sorti 17,000 employées de la fonction publique et ouvert grand la porte à sa privatisation. Mais a endossé les mêmes politiques d'austérité que les libéraux et de réduction de l'État à chaque fois qu'il a pris le pouvoir.

      Christian Montmarquette

    • David Cormier - Abonné 31 août 2017 14 h 59

      "Dans la tourmente identitaire dans laquelle le PQ ne cesse de gaffer.. Une représentante des communautés visibles serait une prise en or."

      De la mauvaise foi, toujours de la mauvaise foi.

      Une représentante femme "racisée" qui fait autre chose que de traiter les Québécois de racistes, ça vous en prendrait aussi dans votre parti.

    • Armand Roy - Abonné 31 août 2017 16 h 07

      À Christian Montmarquette,

      Être aimable ne veux pas dire être complaisant. Prenez exemple sur Régine Laurent, voilà une personne qui dit ce qu'elle a à dire tout en étant appréciée par drôlement plus de gens que vous. Vous n'êtes pas obligé de tremper votre plume dans le vinaigre à chaque fois que vous écrivez. Essayer de dire sans maudire cela vous fera grand bien et à vos lecteurs aussi.

    • Gaetane Derome - Abonnée 31 août 2017 18 h 47

      M.Montmarquette,

      Cette dame parle ici en tant que présidente de la FIQ.Pourquoi dites-vous:".. Une représentante des communautés visibles serait une prise en or."Il me semble que votre phrase ici n'est pas appropriée,je ne regarde pas sa couleur ou son ethnie,j'écoute ce qu'elle a a dire en tant que professionnelle et présidente de la FIQ.Vous devriez en faire autant.

    • Christian Montmarquette - Abonné 1 septembre 2017 10 h 23

      À Gaetane Derome,

      "Une représentante des communautés visibles serait une prise en or. Il me semble que votre phrase ici n'est pas appropriée" - Gaetane Derome

      Ce n'est pas MON point de vue que j'expliquais. Mais l'approche politique du Parti québécois.

      À croire que vous ne lisez-pas votre propre journal et ne connaissez pas votre propre parti :

      Référence :

      "Le PQ aimerait présenter 16% de candidats issus de la diversité en 2018" - Le Devoir

      http://www.ledevoir.com/politique/quebec/500983/le

      .

    • Christian Montmarquette - Abonné 1 septembre 2017 10 h 39

      À Armand Roy,

      "Essayer de dire sans maudire cela vous fera grand bien et à vos lecteurs aussi." - Armand Roy

      C'est votre opinion que sois-disant je "maudirait" Régine Laurent ou la FIQ. D'autant plus que vous me maudissez indirectement vous même en me prêtant des intentions que je n'ai pas.

      Ceci dit, il importe de savoir que tous les syndicats et les syndiqués.es, de même que leurs leaders, ne sont pas nécessairement tous à gauche tant que ça.

      Comment la FIQ a-elle pu appuyer une Charte qui cherchait à exclure des femmes du secteur public, non pas à cause de leur incompétence, mais de leurs convictions religieuses et alors que Jean-François Lisée lui-même s'est inscrit en faux sur cette position?

      Christian Montmarquette

      Référence :

      "Charte des valeurs: Lisée aurait démissionné plutôt que de l’appuyer" - Le Devoir

      http://www.ledevoir.com/politique/quebec/420537/ch

      .

  • Jean-Pierre Grisé - Abonné 31 août 2017 19 h 24

    J'aime toujours entendre la meme cassette usée a la corde

    de notre ami .Elle frappe le mur des parapluies.

    • Christian Montmarquette - Abonné 2 septembre 2017 09 h 20

      À Jean-Pierre Grisé,

      - Expliquez-nous donc comment cela pourrait être la même cassette, alors qu'il s'agit d'un fait nouveau?

      - Cm