Québec: entente avec les constables et gardes du corps

Le gouvernement Couillard a annoncé lundi matin la conclusion d’ententes de principe avec les quelque 400 constables spéciaux et une soixantaine de gardes du corps. Ces deux groupes d’employés ont obtenu des hausses salariales de 5,25 % sur cinq ans pour un contrat de travail rétroactif à 2015 et se terminant en 2020. Le président de l’Association professionnelle des gardes du corps du gouvernement du Québec (APGCGQ), Éric Létourneau, a qualifié les négociations de « fermes, parfois coriaces, ardues et complexes, mais toujours respectueuses. » De son côté, le président du Syndicat des constables spéciaux du gouvernement du Québec, Frank Perales, a également parlé de négociations qui n’étaient « pas faciles ».