L’ex-ministre Denis Lebel deviendra p.-d.g. du Conseil de l’industrie forestière

Denis Lebel en 2014, alors qu'il était ministre fédéral des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités
Photo: Annik MH de Carufel Archives Le Devoir Denis Lebel en 2014, alors qu'il était ministre fédéral des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités

L’ex-ministre conservateur Denis Lebel, qui annonçait lundi qu’il tirait un trait sur la vie politique, deviendra président-directeur général du Conseil de l’industrie forestière du Québec (CIFQ).

Le président du conseil d’administration du CIFQ, Éric Bouchard, en a fait l’annonce, mardi, disant que M. Lebel entrera en fonction en septembre. Il succédera à André Tremblay, qui assure la direction du CIFQ depuis le 1er janvier 2011.

M. Bouchard a affirmé que l’ancien lieutenant politique de Stephen Harper au Québec avait des « atouts importants », notamment sa maîtrise des enjeux et sa « sensibilité quant à l’importance économique du secteur forestier pour les régions du Québec ».

Un passage difficile

Maire de Roberval entre 2000 et 2007, M. Lebel a occupé les fonctions à Ottawa notamment de ministre d’État de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, ministre des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités et ministre des Affaires intergouvernementales.

Lundi, M. Lebel avait évoqué le difficile passage de « ministre senior » à député d’opposition « qui pose des questions », pour expliquer son retrait de la vie politique.

Le CIFQ, qui compte plus de 200 membres, est le porte-parole de l’industrie forestière du Québec, affectée par les droits compensatoires imposés par l’administration Trump sur les exportations de bois d’oeuvre aux États-Unis.

À voir en vidéo