REM: treize résidences visées par des avis d’expropriation

Photo: Caisse de dépôt et de placement du Québec

Ce sont finalement treize résidences qui sont visées par des avis d’expropriation afin de permettre la réalisation du Réseau électrique métropolitain (REM) : deux d’entre elles sont situées à Brossard, tandis que onze autres sont à Deux-Montagnes, dans les Laurentides. Du nombre, « quatre ont déjà fait l’objet d’ententes de gré et gré », a attesté mardi Macky Tall, qui dirige CDPQ Infra, la filiale responsable des activités en infrastructures de la Caisse de dépôt et placement du Québec. « Nous avons des discussions actives actuellement avec les neuf autres pour pouvoir nous entendre avec chacun sur des termes de gré à gré, sur des bases qui sont équitables », a-t-il affirmé lors de son passage à Québec, dans le cadre des travaux de la Commission des transports et de l’environnement.

LE COURRIER DE LA COLLINE

Chaque jeudi, l'équipe du Devoir à Québec résume l'essentiel de la semaine parlementaire. Retrouvez aussi la note de Michel David, notre chroniqueur politique. Inscrivez-vous, c'est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.